Smart City : Dijon va piloter les équipements urbains de 23 communes depuis un poste centralisé

le 13 avril 2019
 0
onDijon.jfif
onDijon

Dijon métropole a annoncé, jeudi, la mise en service d'un projet inédit de smart city en France qui concerne l'ensemble des communes de son territoire.

Le maire de Dijon, président de la métropole, était accompagné ce 11 avril 2019 de personnalités importantes parmi lesquelles Martin Bouygues, le président-directeur général du groupe du même nom, Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe EDF, Jean-Louis Chaussade, directeur général du groupe SUEZ, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne France-Comté et Jérôme Siméon, président de Capgemini France, pour inaugurer le poste de pilotage connecté de Dijon métropole.

Un projet à 105 millions d'euros qui devrait permettre des économies d'énergies


Ce territoire du futur est né du projet OnDijon, destiné à faire de Dijon métropole et des 23 communes qui la composent une véritable métropole intelligente, en gérant à distance, depuis un poste de pilotage, les équipements urbains connectés dans le but d'améliorer et d'harmoniser la gestion de l'espace public.

L'idée de smart city devient réalité pour Dijon métropole avec la gestion de 113 carrefours, 180 bus, 205 véhicules géolocalisés, plus de 140 km de fibre optique déployés, 180 bâtiments reliés au poste de pilotage et le renouvellement de près de 300 caméras de vidéosurveillance.

On Dijon a nécessité 105 millions d'euros de budget, dont la moitié (53 millions) a été financée par des acteurs publics comme la métropole de Dijon, la mairie de Dijon, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Fonds européen de développement régional (FEDER). Le projet compte sur les économies générées par la mise en place d'un éclairage 100 % LED (34 000 points lumineux) pour financer de nouveaux services numériques. Sur les 12 prochaines années, On Dijon devrait atteindre 65 % d'économies d'énergie.

50 personnes vont œuvrer au quotidien pour donner vie à la smart city


Avec un espace de 1 200 m2 et une équipe de 50 personnes, le poste de pilotage a fière allure. Ce dernier a été érigé pour simplifier et mieux coordonner les interventions et les travaux d'entretien des différents services de la métropole comme la voirie, les espaces verts ou la propreté. Il permettra également de piloter à distance les équipements urbains des 23 communes de la métropole comme les feux de circulation, la vidéosurveillance, l'éclairage public et les services de voirie.

Ce centre de commandement assurera aussi la sécurité de l'espace public avec un rôle important dans la gestion de crise (météorologique), au niveau de la sûreté des bâtiments publics (incendie, contrôle d'accès etc.), de la vidéosurveillance et des interventions de la Police municipale.

Le poste de pilotage sera en outre chargé d'organiser la mobilité des habitants en coordonnant les modes de transport. Il devra gérer les plus de 600 appels téléphoniques reçus chaque jour dédié aux demandes des habitants de la métropole.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top