Un Guinness World Record pour le plus petit capteur photo du monde

01 novembre 2019 à 14h00
0
Omnivision capteur OV6948
OmniVision

Voici le nouveau plus petit capteur d'images au monde. Une prouesse technologique que l'on doit à l'entreprise OmniVision, qui rentre directement dans le livre des records. Ce bijou technologique fait la taille de la pointe d'une aiguille.

De son joli nom OV6948, sa principale utilisation concernera les examens médicaux. Grâce à ses dimensions extrêmes, il serait particulièrement pratique pour explorer et évaluer l'intérieur du corps d'un patient, sur demande d'un chirurgien.

Des caractéristiques record

Avec une conception en forme de tranche, et des dimensions de seulement 0,65 mm x 0,65 mm² (pour une épaisseur de 1 158 mm), ce capteur photo n'est guère plus grand qu'un grain de sable. Il pourra être utilisé avec des cathéters ou des endoscopes, pour un meilleur confort du patient. Une solution intéressante contre les procédures parfois jugées invasives et incommodantes.

Techniquement, ce capteur photo permet un rendu dans une résolution de 200 × 200 pixels (similaire à certaines webcams des années 2000), avec 30 images par seconde. Le tout pour un champ de vision de 120°, et une plage de mise au point de 30 à 30 mm. La transmission des images s'appuie sur une fonction analogique avec une portée de 4 mètres maximum.


Autre fait intéressant : sa résistance aux températures extrêmes. Contrairement aux sondes plus traditionnelles, ce capteur photo est fonctionnel entre des températures allant de -20 °C à 70 °C.

Omnivision capteur OV6948 2
OmniVision

Un capteur qui ouvre de nouvelles possibilités

Taillé pour l'exploration d'un corps humain, ce capteur se doit de répondre à plusieurs contraintes. Il est par exemple capable d'ajouter de la lumière (1 000 mV/lux-sec) dans un milieu où il n'y en a pas, ou encore d'afficher des couleurs proches de la réalité, tout en réduisant le bruit de l'image.

Ne consommant quasiment pas d'énergie électrique (seulement 25 mW de puissance), ce bijou technologique ne dégage, en conséquence, presque pas de chaleur. Cela permet de plus longues périodes de manipulation à l'intérieur de patients.


Principalement destiné à des utilisations préchirurgicales, l'usage de ce capteur pourrait très vite s'élargir : examen O.R.L., urologique, vétérinaire, dentaire... De nombreuses professions pourraient en tirer des avantages précieux.

Source : Techxplore.com
7 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top