Des scientifiques créent un implant restaurant la vue en stimulant le nerf optique

Benoît Théry Contributeur
01 septembre 2019 à 18h01
0
Implant EPFL
EPFL/Alain Herzog

L'École Polytechnique fédérale de Lausanne, ou EPFL, aurait mis au point, avec l'école italienne supérieure Sainte-Anne, un implant capable de restaurer la vue de personnes malvoyantes.

Celui-ci utiliserait une stimulation directe du nerf optique pour atteindre son but. C'est une étape supplémentaire pour ces chercheurs qui ont déjà développé, par le passé, un implant rétinien permettant de lutter contre la cécité.

Œil, nerf et cerveau

Les expérimentations menées par les chercheurs cherchent à répondre à l'un des défauts de la cécité : elle peut être due à différents facteurs. Dans certains cas, c'est l'œil qui accuse un défaut. Dans d'autres cas, c'est le cerveau qui est touché. Parfois, c'est le nerf optique reliant les deux qui est en cause.

L'implant récemment mis au point s'attaque à ce dernier cas de figure. Il réutilise des expériences précédemment réalisées. L'EPFL a déjà créé une caméra capable de transmettre des images directement au nerf optique (à condition, bien sûr, que celui-ci soit en bon état). Ils ont également mis au point un procédé ne reposant pas sur le nerf optique, les images (basiques dans ce cas) étant directement envoyées au cerveau.


L'idée de l'implant, baptisé OpticSELINE, est donc de ne plus reposer sur l'œil et de transmettre des informations directement au nerf optique. L'avantage de cette nouvelle méthode est qu'elle peut être utilisée sur un plus grand nombre de patients. Silvestro Micero, expert en neuro-ingénierie à l'EPFL, dit : « Nous pensons que la stimulation intra-neurale est une solution qui sera utile pour des appareils de neuro-prothèse destinés à restaurer des fonctions motrices ou sensorielles ».

Des signaux par électrodes

L'implant a déjà été testé sur des lapins, avec des résultats encourageants. L'appareil est constitué de 12 électrodes délivrant un courant électrique, les tests ayant d'abord consisté à observer l'activité obtenue sur le cortex visuel de l'animal. Ensuite, les chercheurs ont mis au point un algorithme leur permettant de décoder les signaux issus du cerveau, ils ont observé que chacune des 12 électrodes créait un schéma unique dans le cerveau. En plaçant avec précision ces électrodes sur le nerf optique d'un individu, il serait en théorie possible d'envoyer des informations visuelles au cerveau.


Pourtant, si l'on en croit le communiqué de l'EPFL, les tests portés sur la stimulation du nerf optique ne sont pas neufs. D'autres ont déjà été réalisés dans les années 90, avec des résultats pourtant décevants. Ces nouvelles expériences sont donc d'autant plus encourageantes pour les 39 millions de personnes souffrant de cécité à travers le monde.

Source : Digital Trends
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top