Médecine : greffer un cœur de porc sur un être humain, une réalité d'ici 3 ans ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
25 août 2019 à 12h11
26
Pigs-hearts.jpg
© Amber Kipp // Unsplash

Adapter des organes d'animaux pour les greffer sur l'Homme, c'est l'objectif un peu fou et pourtant très sérieux de chirurgiens britanniques. Cette nouveauté médicale, réalisable sous trois ans d'après Sir Terence English (pionnier de la transplantation cardiaque en Grande-Bretagne), pourrait révolutionner le traitement de certaines pathologies.

Quarante ans tout rond après avoir transplanté pour la première fois - et avec succès - un cœur humain, Sir Terence English, chirurgien britannique émérite, annonce au Sunday Telegraph que la greffe d'organes d'animaux modifiés sur l'Homme pourrait devenir une réalité d'ici trois ans. Dès cette année, a-t-il assuré, l'un de ses élèves doit ouvrir la voie en transplantant un rein de porc sur un patient. Une première étape clé selon le médecin de 87 ans, retraité depuis une vingtaine d'années, mais toujours impliqué dans la recherche.

Le cœur du porc très semblable à celui de l'humain

« Si le résultat de la xénotransplantation est satisfaisant pour l'humain avec des reins de porc, il est probable que des cœurs soient utilisés avec de bons effets chez l'Homme d'ici quelques années », expliquait cette semaine Terence English au Sunday Telegraph. « Si cela fonctionne avec un rein, ça fonctionnera avec un cœur », a-t-il ajouté en précisant que cette méthode pourrait permettre de contourner le problème généré par le manque d'organes humains disponibles pour la transplantation.

Comme le précise The Guardian, le cœur d'un porc est physiologiquement et anatomiquement très proche de celui de l'humain. Il peut donc, en théorie et après quelques modifications, être utilisé pour développer des traitements pour les malades cardiaques. En mai, apprend-on, une thérapie génétique menée sur des porcs avait notamment permis de susciter des espoirs quant à un traitement efficace des crises cardiaques.

Réparer un cœur abîmé par une attaque...

Le média anglais explique en effet qu'une équipe de chercheurs internationaux, comprenant plusieurs médecins britanniques, a découvert au printemps que la greffe d'une petite portion de matériel génétique (nommé microRNA-199) sur un cœur fragilisé par une attaque cardiaque récente, permettait de forcer les cellules à se régénérer. Ces recherches pourraient aboutir à une solution efficace pour consolider le cœur de patients ayant été confrontés à un infarctus du myocarde (causé par le blocage soudain d'une des artères coronaires).

Ce type d'attaque laisse souvent des dommages structurels définitifs sur le cœur, mais la concrétisation de ces recherches pourrait permettre de faire évoluer ce constat.

...Un projet encore loin d'être concrétisé

« Un traitement qui aide le cœur à se réparer après une crise cardiaque, c'est le Saint-Graal pour les cardiologues », s'exclame pour sa part le cardiologue britannique Ajay Shah, cité par The Guardian. « Cette étude démontre pour la première fois, de manière convaincante, que cela pourrait être réalisable et que ce n'est pas seulement une utopie », poursuit-il.

Durant les essais cliniques, les scientifiques en charge de l'étude ont constaté un « rétablissement presque complet » des porcs ayant fait l'objet d'une greffe de matériel génétique suite à un infarctus du myocarde. Bien qu'encourageante, cette étude doit encore se poursuivre avant d'aboutir à une thérapie génétique effective sur l'humain, précise The Guardian. Et pour cause, la plupart des porcs ayant reçu ce traitement expérimental sont finalement morts, après coup : le microARN-199 continuait à s'exprimer de manière incontrôlée dans leur organisme.

Source : Sunday Telegraph, The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
19
Bestdoud
Super, grace au porc on va pouvoir continuer a manger du saucisson… De porc
Rumpelstiltskin
Au moins il servira une cause juste ^^<br /> Après l’opération , le repas !
Al_Jardine
Tout est bon dans le cochon …! Mais au plan religieux… ça donne quoi …?
Blues_Blanche
C’est n’importe quoi, ça fait plus de 20 ans qu’on en parle. Est ce qu’il ont trouvé une solution contre le rejet immédiat dû à l’activation du complément et celui qui arrive plus tard dû à l’activation des cellules de l’immunité innée, ou encore les anticorps dirigés contre les antigènes xénogéniques qui permettront le rejet plus tard ou devenir un problème chronique ? Ce genre de communiqué c’est de la poudre aux yeux, les vrais découvertes mettent longtemps à passer auprès du grand publique et ne sont pas publiée dans le Guardian…
toto1234
Bah on s’en tape de la religion, on a mis des siècles à s’en défaire et ça doit en rester ainsi définitivement. Ceux qui ne voudront pas la greffe par “sensibilité religieuse” resteront sur les longues files d’attente des greffes humaines.
nirgal76
Au plan religieux, on s’en tape. Ceux qui ne voudront pas de ce remède n’auront qu’à s’en remettre à leur dieu pour guérir.
wackyseb
Il y a encore des gens qui veulent suivre les préceptes de religions crée il y a des milliers d’années. Ce ne sont que des récits d’écrivains de l’époque tout comme nos littéraires d’aujourd’hui.<br /> Oui il existe certainement un dieu, lui donner un nom et suivre aveuglement des charlatans qui te disent quoi faire et ne pas faire c’est autre chose. J’appelle çà des sectes.<br /> Donc pour le cochon, si çà fonctionne, on a là une avancée majeure.
jleheurteur
Super déja qu’on détruit plus de 60% des espèces. Qu’on tue en masse pour manger et jeter 30% des produits a cause de la surconsommation, maintenant on va encore plus les tuer pour leurs organes oO… C’est en voyant des articles pareils que j’ai honte d’être humain… On est malade c’est la vie c’est comme ca, pas besoin de dégommer d’autres vies pour essayer de se sauver.<br /> Qui a dit que notre vie valait mieux que celle d’un cochon ???
nirgal76
tu irais dire à ton fils ou ta femme droit dans les yeux “écoute, y’a un moyen de te sauver la vie mais je vais te laisser mourrir car je veux sauver le ptit cochon”.<br /> J’aime bien les cochons mais désolé, les miens passent avant, aussi égoïste que ça puisse te paraître.
miaou_miam_1_1
Et plutôt que de faire chier ces pauvres bêtes qui n’ont pas demandé a être utilisées pour sauver vos gros culs, pourquoi ne pas se mettre au clonage thérapeutique ?
nirgal76
C’est la nature ça. la gazelle qui se fait tuer par la lionne pour se nourrir elle et sa famille (donc pour sauver son cul aussi finalement, si ils ne bouffent pas, ils meurent) elle n’a rien demandé non plus. Tu vas demander aux lionnes d’arrêter de chasser et devenir vegan ?
tangofever
allah abats : de porc
tangofever
Toutes confondus c’est un ramassis de conneries, des fables, ce fut un moyen de pression, un moyen de colonisation, aujourd’hui encore un moyen de colonisation mentale.<br /> Des gens qui ne peuvent penser par eux-mêmes, qui suivent le même cheminement que leurs parents, ancêtres, c’est l’histoire de ce pauvre petit garçon arabe, juif, chrétien qui croit toujours en ce qu’on lui a dit pas ce qu’il a vu ou expérimenté et qui fait toujours ce que ses parents lui disent de faire.
philouze
"Oui il existe certainement un dieu, lui donner un nom et suivre "<br /> heu… non pas vraiment en fait
philouze
Quoiqu’il en soit, j’ai connu des gens qui avaient un cœur de porc sans avoir eu besoin de greffe.
xryl
Ils ont déjà réussi à greffer un corps entier à un président américain… Ah shut up me dit-on dans l’oreillette…
wackyseb
On est d’accord, c’est tellement merveilleux la liberté de penser. Pas de doctrine à suivre, pas de contrainte type ramadan, carême ou autre.<br /> Et pas de contre-indication pour manger.<br /> Heureusement il n’y a pas de dieu pour les vegan!
wackyseb
C’était pour pas être trop athée aux yeux des croyants. Faut y aller doucement avec ceux qui croient dur comme fer à un bouquin traduit et re-traduit et décliné en plusieurs religions pour diviser.<br /> Surtout que tous leurs dieux viennent de la pseudo terre sainte.<br /> On dirait que 3 mecs ont écrit un livre avec quelques différences et s’ils nous voyaient maintenant ils riraient, entre catho, juif et musulman qui prônent sans le savoir le même dieu.<br /> Lire la bible, la torah ou le coran, c’est retrouver de très très grandes similitudes.<br /> On dirait un peu une dictée ou les 3 gars ont changés quelques passages en gardant commun une grande partie.
Franky
Je pense avec un coeur de porc<br /> L humain deviendra plus intelligent
tangofever
Comme quoi le plagiat date de plusieurs millénaires, ça doit être ceux qui avaient quelque chose contre les porcs, ils n’avaient pas prédit un futur de porcs.
CallMeLeDuc
Ca alors! ça veut dire qu’on va devenir des CANNIBALES !!
wackyseb
Près de chez moi, il y a un Turc qui me fait un kebab mixte porc, agneau. Une tuerie.<br /> Franchement ça serait dommage de se priver.
utada_hikaru
Du coup si t’as le cœur d’un porc et que tu bouffes du jambon t’es cannibale?
keyplus
le probleme c est qu ils veulent imposer leur religion et percepte moyen ageux à toute la societé
jleheurteur
Absolument, une vie est une vie, une vie pour une vie.<br /> Dommage pour vous si vous ne savez pas reconnaître l’importance de la vie, quelle que soit sa forme.<br /> Certes je me battrais pour sauver mes proches mais pas au point de supprimer une vie sauf si celle-ci est déja condamnée.<br /> Et le sens de ma réponse n’est sur pas la valeur de la vie mais sur l’abus que l’homme en fera, car il le fera, on connais le dicton magnifique de Yann Malcom : « Les pires idées viennent toujours d’une bonne idée a la base ».<br /> Donc dans 100 ans on verra l’association L21 combattre les élevages de porcs pour le traffic d’organes.<br /> A méditer.
nirgal76
« Dommage pour vous si vous ne savez pas reconnaître l’importance de la vie, quelle que soit sa forme. » &lt;- ah t’es contre l’avortement en plus alors ?<br /> On fait partie d’une chaîne alimentaire qui a mis des millions d’années à s’équilibrer. Si l’on abandonne ce rôle (et donc que l’on va contre nature), on la brise et on déséquilibre tout (Si plus aucune vie ne doit en prendre une autre, va pas rester beaucoup d’espèce sur la planète et assez rapidement). Tuer un autre animal pour subsister (ou sauver un ecosystème, comme diminuer la population d’animaux dans un lieu pour éviter que leur surnombre ne détruise l’écosystème et mettent en danger les autres espèces) ne veut pas dire que l’on ne reconnait pas l’importance de la vie, c’est un raccourcis qui n’engage (et n’arrange) que toi.<br /> « Certes je me battrais pour sauver mes proches mais pas au point de supprimer une vie sauf si celle-ci est déjà condamnée. »<br /> Bah désolé mais moi, les miens passent avant les autres, comme dans la nature, c’est mon coté écolo :). Si je dois choisir entre la vie de mon gosse et la vie d’une autre personne, mon choix est vite fait.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Z Event : ZeratoR organisera son
Harley-Davidson se penche sur le marché des vélos électriques
Chandrayaan-2 : la sonde indienne s'est mise en orbite lunaire, alunissage prévu le 7 septembre
Avec son concept électrique 45, Hyundai joue la carte de la nostalgie et du rétro
Des employés de Microsoft auraient eu accès aux enregistrements audio des utilisateurs de Xbox
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
Westworld Awakening : un jeu vidéo en VR pour faire le lien avec la saison 3
Des chercheurs du MIT limitent les problèmes de mise en mémoire tampon via Wi-Fi
Obi-Wan Kenobi : Ewan McGregor reprend son rôle historique pour Disney+
Comme Apple Music, Spotify Premium offre trois mois aux nouveaux abonnés
Haut de page