Le record du monde de champ magnétique a été battu par un aimant IRM

Sylvain Nawrocki Contributeur
20 juillet 2019 à 18h39
0
CEA IRM Iseult

Jeudi 18 juillet, dans les locaux de NeuroSpin (CEA Paris-Saclay), l'aimant mis au point pour le projet Iseult a atteint 11,7 teslas, un record mondial pour un aimant destiné à une machine IRM (Imagerie par Résonance Magnétique).

Lors des prochains mois, un chantier prendra place autour de cet aimant afin d'installer tous les équipements nécessaires à la création d'un scanner IRM d'une précision sans pareil. Cette machine permettra notamment de produire des clichés du cerveau « au bénéfice de la recherche fondamentale, des sciences cognitives et du diagnostic des maladies neurodégénératives ».

CEA IRM Iseult
CEA IRM Iseult

Un colosse aux caractéristiques impressionnantes

De nombreux défis ont dû être relevés pour la mise au point de cette machine. Tout d'abord, cet aimant composé d'un alliage niobium-titane ne pèse pas moins de 132 tonnes ! En outre, il mesure 5 mètres de long pour 5 mètres de diamètre extérieur et 90 centimètres de diamètre intérieur. Un véritable colosse. Mais il a aussi fallu qu'il soit refroidi à une température de -271 °C, température à laquelle l'hélium atteint un état physique particulier, dit « superfluide ».

Ce n'est que dans ces conditions de température extrême que l'aimant délivre toutes ses capacités, car il n'oppose plus la moindre résistance au courant électrique qu'il transporte. C'est ce qu'on appelle un état supraconducteur. Une fois refroidi, à - 271 °C, il a fallu injecter progressivement du courant électrique dans l'aimant, pour atteindre un champ magnétique de 11,7 Teslas.

CEA IRM Iseult
CEA IRM Iseult

« Cette montée en puissance s'est réalisée en plusieurs étapes, avec de nombreux essais électriques et magnétiques, ainsi que des tests des procédures d'arrêt d'urgence. En tout, 1 300 procédures prévues pour détecter l'apparition de défauts potentiels ont été testées », précise le communiqué de presse du CEA.


Une précision inédite dans l'imagerie médicale

Le projet Iseult est le fruit d'une coopération franco-allemande initiée en 2006, avec pour projet la construction de cet IRM hors-norme. Grâce à cet aimant surpuissant, les neuroscientifiques seront capables de sonder le cerveau humain comme jamais auparavant, avec des résolutions spatiales et temporelles inédites.

L'exceptionnelle précision de ces images devrait permettre de mieux comprendre le fonctionnement de notre cerveau et d'étudier de plus près les maladies qui peuvent l'affecter.

Source : CEA
11 réponses
11 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top