Coronavirus : les organisateurs du Computex sont confiants quant à la bonne tenue du salon

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
26 février 2020 à 15h47
1
Computex.jpg
© Business Wire

Après l'annulation surprise du MWC en ce mois de février, le spectre rampant du coronavirus laisse planer un doute quant au maintien du Computex, prochain grand rendez-vous international réservé, cette fois, au monde de l'informatique. Mais en dépit de l'épidémie et des risques sanitaires qu'elle représente, les organisateurs du salon se montrent optimistes.

Organisé chaque année à Taipei, le Computex, grand rendez-vous annuel des mastodontes de l'informatique, devrait être maintenu en dépit de la préoccupante situation sanitaire en Chine, voisine immédiate de Taïwan. C'est du moins ce qu'a déclaré ce 25 février Walter Yeh, P.-D.G. du TAITRA (Taiwan External Trade Development Council), l'organisme organisateur du salon. Potentiellement soucieux de ne pas inquiéter les annonceurs et les partenaires de l'événement, l'intéressé a assuré que si les autorités taïwanaises surveillent de près la situation, aucun projet d'annulation du Computex n'est évoqué.


Mesures d'hygiène renforcées sur place

À la place, les organisateurs imaginent plutôt des mesures d'hygiène et d'assainissement renforcées. Le port de masques sera par ailleurs conseillé, tandis que le personnel attaché au salon sera chargé de contrôler la température des visiteurs (en vue de déceler des malades).

« Taiwan a été extrêmement efficace dans la protection du public grâce aux mesures strictes qui ont été mises en œuvre, et le TAITRA continuera de suivre de près toutes les évolutions pour tenir les visiteurs internationaux très bien informés », a indiqué Walter Yeh. « Les visiteurs internationaux peuvent être assurés que le TAITRA organise tous ses événements dans le respect total et strict des réglementations en matière de santé et de sécurité, et qu'il continuera de fournir des mises à jour fréquentes quant à d'éventuels changements de situation », a-t-il poursuivi.

Le Computex avait déjà été repoussé en 2003

Si pour l'heure, le Computex ne semble pas en voie d'être annulé, il est possible que l'événement soit reporté à une période ultérieure en cas de recrudescence du Coronavirus à Taïwan. Comme le souligne WCCFTech, le salon a ainsi déjà été reporté à septembre (au lieu de fin mai - début juin, son créneau habituel) en 2003, suite à la propagation du SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), alors responsable de plusieurs milliers de morts entre 2002 et 2003. Un mal qui avait touché quelques 346 personnes à Taïwan sur cette période.

La décision définitive quant à la bonne tenue, au report, ou à l'annulation de l'événement doit être prise mi-avril, en étroite collaboration avec les autorités sanitaires locales, apprend-on. Pour rappel, le Computex devrait cette année avoir lieu du 2 au 6 juin.

Sources : WCCFTech
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
philumax
bonjour.<br /> « SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), alors responsable de plusieurs milliers de morts entre 2002 et 2003 » ?<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_respiratoire_aigu_sévère_lié_au_coronavirus : 700 morts???<br /> à plus.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Profitez de cette licence VPN complète à -63% pour les 2 prochaines années !
Découvrez cette image rare d'une collision de galaxies envoyée par Hubble !
Déjà ? La 5G connecterait 1 milliard d'humains d'ici la fin d'année
Apple donne un nouveau nom à son système dédié à la réalité augmentée, et voilà ce que ça implique
Vous ne rêvez pas ! Le prix de cette clé USB s'effondre bien de -39% sur Amazon
Netflix, Disney+, Apple TV+ : pourquoi tous les services de streaming augmentent-ils ?
Le SMS fête ses 30 ans : comment est-il né, comment a-t-il grandi et... va-t-il bientôt mourir ?
Top 5 des applications à essayer ce week-end !
Une solution antivirus familiale à glisser sous le sapin vous attend chez Norton
Des Ryzen 7000X3D à 8, 12 et 16 cœurs chez AMD selon les dernières fuites
Haut de page