CES 2020 : 3 nouveaux moniteurs pour joueurs chez Acer, dont un géant de 55"

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
06 janvier 2020 à 16h16
1
Acer Predator X55
Predator CG552K Crédits : Acer

Acer débarque au CES 2020 avec trois nouveaux moniteurs de la gamme Predator, destinés aux joueurs exigeants. Parmi eux, le Predator CG552K ambitionne de faire de l'ombre à Alienware et HP avec une imposante dalle OLED 4K de 55", rien que ça !

C'est le grand jour pour Acer ! Le constructeur taïwanais vient en effet de dévoiler trois nouveaux moniteurs de jeu et vient bousculer par la même occasion le peu de fabricants qui ont pour le moment eu l'audace de lancer des écrans « géants », OLED et 4K, comme c'est le cas du HP Omen X Emperium (65") et de l'Alienware AW5520QF (55").

L'écran gamer de la démesure pour Acer

Ce nouvel écran dont la taille se rapproche de celle d'une TV, embarque tout ce qu'un joueur peut attendre d'un tel produit. Doté d'une dalle OLED de 55" avec une définition de 3840 x 2160 pixels, le CG552K offre également une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz, ainsi que la prise en charge des technologies de rafraîchissement variables (VRR via HDMI) d'AMD et de NVIDIA.

Parmi les informations révélées par Acer, nous savons que l'écran autorise une luminosité maximale de 400 nits et est en mesure d'afficher 98,5 % du gamut DCI-P3. Il embarque également un capteur de proximité et de luminosité, afin d'adapter l'intensité de l'affichage par rapport à la luminosité ambiante, mais aussi de faire quelques économies d'énergie en captant votre présence devant l'écran.


Du côté de la connectique, on retrouve deux DisplayPort v1.4, trois ports HDMI 2.0, un port USB-C, ainsi que deux ports USB 2.0 et 3.0. L'écran est aussi équipé avec deux haut-parleurs de 10 W. Ce sont là les seules caractéristiques techniques partagées par le fabricant, il faut attendre encore un peu pour connaître son temps de réponse, ses réglages ergonomiques, ou encore sa compatibilité avec l'HDR et son taux de contraste.

Le prix est quant à lui en deçà des modèles concurrents. Le CG552K devrait logiquement être disponible dès avril contre la bagatelle de 2 699 €, soit près de 1 000 € de moins que le modèle géant signé Alienware.

Acer Predator X32
Acer Predator X32 Crédits : Acer

Deux écrans pour compléter la gamme

Acer étend aussi sa gamme Predator avec le lancement des moniteurs X32 et X38. Le premier est doté d'une dalle IPS de 32" en UHD, avec un refresh rate de 144 Hz et certifié HDR 1400, soit le plus haut niveau de certification à l'heure actuelle. Cet écran aux belles caractéristiques demandera un certain effort financier : comptez 3 599 $ pour une disponibilité en avril.


Acer Predator X38
Acer Predator X38 Crédits : Acer

Le second moniteur, le X38, se dote d'une dalle UWQHD+ (3840 x 1600 pixels) incurvée à 2300R et dispose, comme son nom l'indique d'une diagonale de 38 pouces. Le X38 pourra atteindre un refresh rate de 175 Hz en overclocking, avec la prise en charge du G-Sync. Il s'agit de l'écran le moins onéreux annoncé par Acer, comptez cette fois-ci 2 399 $ pour l'acquérir.

Source : The Verge
Modifié le 06/01/2020 à 17h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Valheim : quatre millions de ventes seulement trois semaines après la sortie en accès anticipé
Steam : le Remote Play Together va s'ouvrir aux joueurs sans compte, via Steam Link
Withings vous assure un suivi de santé à distance grâce à ses premiers produits à connexion cellulaire
Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Army of the Dead : Netflix dévoile la première bande-annonce du film de braquage/zombies de Zack Snyder
En Chine, un constructeur de voitures électriques
MediFuite, une plateforme pour savoir vous êtes concerné(e) par la fuite de données médicales
Star Wars Republic Commando : un portage sur PS4 et Nintendo Switch attendu le 6 avril
YouTube va permettre aux parents de mieux contrôler le parcours de leurs ados
Test de Bravely Default II : un RPG à l'ancienne sans grands défauts ?
Haut de page