Messieurs, les robots sexuels vous rendront obsolètes

15 janvier 2018 à 13h52
0
On parle de plus en plus d'obsolescence programmée mais elle ne concerne que les appareils électriques. Une révolution en cours, toutefois, pourrait être en train de mettre une date limite aux personnes de sexe masculin dans les relations hétérosexuelles : les robots. C'est en tout cas ce que croit Cathy O'Neil, chercheuse à l'Université d'Harvard.

Les robots sexuels, qui donneront naissance à la « digisexualité » soit l'intégration de l'ère digitale dans les relations sexuelles, ne sont néanmoins qu'à leurs débuts et coûtent très cher. Mais certains s'imaginent déjà avoir des relations sexuelles avec eux.

Des robots capables de donner du plaisir aux femmes ?

Cathy O'Neil ne pense pas que tout est perdu pour les hommes mais elle estime qu'il vont devoir changer leur manière de concevoir les relations sexuelles avec une femme. Car si les femmes continueront de vouloir la compagnie intellectuelle qu'un homme ou une femme peut leur apporter (les robots en sont encore loin), du côté des galipettes c'est une autre histoire.

Les robots sexuels seront logiquement programmés pour « réellement comprendre l'anatomie féminine », déclare-t-elle dans les colonnes du Daily Star et, logiquement, mettre l'accent sur le plaisir féminin. Un point sur lequel certains hommes font encore aujourd'hui l'impasse lors des relations sexuelles. Qu'une femme choisisse donc un robot sexuel ne serait pas étonnant surtout qu'à terme, ils devraient être en mesure de réaliser des tâches bien plus complexes.

01F4000007652665-photo-30-septembre-2014-ils-tombent-sur-un-documentaire-sur-le-sexe-au-lieu-d-une-com-die.jpg


Les Allemands : les plus intéressés par les robots sexuels

Si l'obsolescence de l'humain au lit est désormais programmée, des décennies devraient passer avant que cela n'arrive. Les robots sexuels doivent avant tout baisser de prix, ils sont vendus à plus de 10.000 euros actuellement et il faudra aussi que les humains acceptent de partager ces moments intimes avec eux.

Selon un sondage mené au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis, si 47 % des hommes estiment qu'ils pourraient avoir une relation sexuelle avec un robot, seulement 19 % des femmes se sentent prêtes à franchir le pas. La révolution commencerait probablement en Allemagne.

Un autre sondage réalisé exclusivement en Allemagne, comme le rapporte le DailyMail, dévoile que 20 % des Allemands réfléchissent à l'achat d'un robot sexuel et plus de 50 % des sondés n'auraient aucun problème à savoir que leur partenaire a un robot sexuel. 1 Allemand sur 20 pense qu'il pourrait même en tomber amoureux. Malheureusement, ce sondage ne dévoile pas les données précises pour chacun des sexes, ce qui laisse des interrogations sur la rapidité à laquelle les humains seront remplacés par des robots.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top