Messieurs, les robots sexuels vous rendront obsolètes

le 15 janvier 2018 à 13h52
0
On parle de plus en plus d'obsolescence programmée mais elle ne concerne que les appareils électriques. Une révolution en cours, toutefois, pourrait être en train de mettre une date limite aux personnes de sexe masculin dans les relations hétérosexuelles : les robots. C'est en tout cas ce que croit Cathy O'Neil, chercheuse à l'Université d'Harvard.

Les robots sexuels, qui donneront naissance à la « digisexualité » soit l'intégration de l'ère digitale dans les relations sexuelles, ne sont néanmoins qu'à leurs débuts et coûtent très cher. Mais certains s'imaginent déjà avoir des relations sexuelles avec eux.

Des robots capables de donner du plaisir aux femmes ?



Cathy O'Neil ne pense pas que tout est perdu pour les hommes mais elle estime qu'il vont devoir changer leur manière de concevoir les relations sexuelles avec une femme. Car si les femmes continueront de vouloir la compagnie intellectuelle qu'un homme ou une femme peut leur apporter (les robots en sont encore loin), du côté des galipettes c'est une autre histoire.

Les robots sexuels seront logiquement programmés pour « réellement comprendre l'anatomie féminine », déclare-t-elle dans les colonnes du Daily Star et, logiquement, mettre l'accent sur le plaisir féminin. Un point sur lequel certains hommes font encore aujourd'hui l'impasse lors des relations sexuelles. Qu'une femme choisisse donc un robot sexuel ne serait pas étonnant surtout qu'à terme, ils devraient être en mesure de réaliser des tâches bien plus complexes.

01F4000007652665-photo-30-septembre-2014-ils-tombent-sur-un-documentaire-sur-le-sexe-au-lieu-d-une-com-die.jpg


Les Allemands : les plus intéressés par les robots sexuels



Si l'obsolescence de l'humain au lit est désormais programmée, des décennies devraient passer avant que cela n'arrive. Les robots sexuels doivent avant tout baisser de prix, ils sont vendus à plus de 10.000 euros actuellement et il faudra aussi que les humains acceptent de partager ces moments intimes avec eux.

Selon un sondage mené au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis, si 47 % des hommes estiment qu'ils pourraient avoir une relation sexuelle avec un robot, seulement 19 % des femmes se sentent prêtes à franchir le pas. La révolution commencerait probablement en Allemagne.

Un autre sondage réalisé exclusivement en Allemagne, comme le rapporte le DailyMail, dévoile que 20 % des Allemands réfléchissent à l'achat d'un robot sexuel et plus de 50 % des sondés n'auraient aucun problème à savoir que leur partenaire a un robot sexuel. 1 Allemand sur 20 pense qu'il pourrait même en tomber amoureux. Malheureusement, ce sondage ne dévoile pas les données précises pour chacun des sexes, ce qui laisse des interrogations sur la rapidité à laquelle les humains seront remplacés par des robots.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top