La 5G fait toujours du bien à Ericsson

25 janvier 2022 à 15h05
1
Ericsson © Ericsson

Barré en Chine, l'équipementier Ericsson a su profiter de l'essor de la 5G sur d'autres marchés pour soigner ses résultats financiers.

Ericsson commence l'année 2022 avec le sourire. L'équipementier suédois a présenté, mardi, ses derniers résultats financiers, et ceux-ci sont supérieurs aux attentes des analystes. L'entreprise a évidemment profité de la hausse des ventes de ses équipements de télécommunications 5G, qui lui permet aujourd'hui de compenser les pertes dues aux tensions entre la Suède et la Chine.

Une forte hausse des bénéfices pour Ericsson en 2021

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 3 % sur un an, Ericsson a bien fini l'année en générant 6,8 milliards d'euros de revenus au dernier trimestre. Sur l'ensemble de l'année 2021, l'entreprise basée à Stockholm a enregistré un chiffre d'affaires de 22,17 milliards d'euros, totalement stable, à quelques couronnes suédoises près, par rapport aux revenus générés en 2020.

Si le chiffre d'affaires se maintient à une base très correcte, les bénéfices, eux, ont bien grimpé en 2021. Ericsson a engrangé un bénéfice net de 964 millions d'euros au quatrième trimestre 2021 (en hausse de 41 % sur un an), et un bénéfice net en hausse de 30 % sur la dernière année, à 2,2 milliards d'euros.

Pas de souci donc au niveau de la rentabilité de l'entreprise qui, outre des résultats supérieurs aux attentes, ressort renforcée de l'année précédente, et peut désormais se concentrer sur l'acquisition de Vonage, entreprise américaine spécialisée dans les API de télécommunications (qui pèse un peu plus de 5 milliards de dollars), qui compte quelque 100 000 clients et a déposé des dizaines de brevets aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Ericsson de moins en moins dépendant du marché chinois

La 5G aura évidemment animé l'année du côté d'Ericsson. En Chine, autrefois un marché historique de l'entreprise, ses volumes ont très nettement diminué ces derniers mois, la faute à l'interdiction de Huawei en Suède, qui a des conséquences sur le « business » 5G d'Ericsson au sein de l'empire du Milieu. En conséquence, la Chine ne pèse plus que pour 4 % des ventes totales d'Ericsson (contre 8 % en 2020), mais reste le troisième marché de la firme, derrière le Japon (6 % des ventes) et les États-Unis (34 %). Le Royaume-Uni et l'Australie (3 % chacun) suivent derrière les trois pays.

Il y a évidemment, pour cette année 2022, des débits et des objectifs chez Ericsson. L'entreprise veut renforcer sa compétitivité à long terme et entend continuer d'augmenter ses investissements dans son portefeuille 5G, où l'entreprise confirme la « dynamique croissante » du moment. Elle reste confiante en ses capacités technologiques et compte sur le renouvellement et la négociation de nouvelles licences 5G.

Ericsson s'attend à un premier trimestre 2022 dans la lumière de la chronique judiciaire. L'équipementier est en conflit ouvert avec Apple au sujet des redevances dues pour l'utilisation de ses brevets sans fil 5G dans les iPhone . Les deux entreprises se renvoient la balle depuis de longs mois désormais.

Source : Ericsson

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La bonne santé de Free, qui a gagné plus d'argent et d'abonnés au 1er trimestre
Qualcomm dévoile enfin les Snapdragon 8+ Gen 1 et Snapdragon 7 Gen 1 : un nouveau tournant pour les smartphones Android ?
OnePlus élargit son milieu de gamme et officialise 2 nouveaux smartphones
Google offre 300 € à ceux qui l'aideront à améliorer sa reconnaissance vocale pour les personnes atteintes de troubles de la parole
Apple condamnée à payer 300 millions de dollars à PanOptis pour violation de brevets
Samsung Galaxy Z Flip 4 : un premier benchmark donne la mesure de sa puissance
iOS pourra bientôt aider les personnes malvoyantes à ouvrir les portes
Les vivo X80 et X80 Pro se lancent dans d'autres pays, bientôt en France ?
Vous pouvez enfin profiter convenablement de YouTube Music sur Wear OS
Huawei lance ses Watch GT 3 Pro et Watch Fit 2, premium et sportives sont en précommande
Haut de page