Pourquoi la 5G pose problème aux compagnies aériennes américaines ?

21 janvier 2022 à 16h00
19
Emirates A380 réacteur © Alexandre Boero
© Alexandre Boero

La 5G inquiète de plus en plus de compagnies aériennes du monde entier, qui redoutent les problèmes opérationnels liés à l'accélération de la technologie mobile aux États-Unis.

Au fil des semaines, la 5G continue de préoccuper le secteur aérien aux États-Unis, avec des répercutions qui touchent d'autres pays, puisque les compagnies aériennes sont les premières à s'inquiéter de la situation. Concrètement, le lancement commercial de nouveaux services 5G est en train de créer la pagaille outre-Atlantique, où plusieurs transporteurs ont annoncé avoir suspendu leurs vols vers les USA, pour des raisons de sécurité directement liés au réseau mobile.

La bande « cœur » 5G américaine, cette perturbatrice

Le problème vient du lancement d'une nouvelle bande de fréquences 5G par les deux opérateurs ayant décroché le marché, Verizon et AT&T. Ces derniers avaient dans un premier temps reporté au 5 janvier 2022 le lancement de la bande C (la bande reine américaine, qui œuvre sur les bandes de fréquences 3,7 - 3,8 GHz, ce qui correspond peu ou proue à la bande cœur 5G française). Puis les deux opérateurs l'avaient une nouvelle fois décalé au 19 janvier, jour depuis lequel donc cette nouvelle partie du réseau 5G américain a été activée. Avec de nombreuses conséquences.

Les compagnies aériennes affirment aujourd'hui que les antennes 5G à proximité immédiate des aéroports peuvent causer des problèmes d'interférence potentiels avec les altimètres des avions en vol, et plus particulièrement avec l'instrument de bord du Boeing 777. Les avionneurs Airbus et Boeing avaient déjà pointé du doigt ces problèmes potentiels il y a plusieurs mois de cela.

Les altimètres demeurent des appareils tout à fait essentiels à la navigation dans le sens où ils mesurent l'altitude des avions par rapport au sol. Ils sont indispensables pour amorcer une phase d'atterrissage en toute sécurité. Imaginez donc les dangers pouvant découler d'interférences potentielles.

Emirates (et d'autres) montent au créneau

Plusieurs autorités ont déjà alerté l'opinion, le gouvernement américain et le secteur aérien des risques d'une perturbation des altimètres. La Federal Aviation Administration (FAA) évoquait, en novembre dernier, le risque d'un « dysfonctionnement des équipements de sécurité » pouvant déclencher une réaction en cascade touchant d'autres équipements dépendant des radioaltimètres.

Certaines compagnies aériennes ont menacé de suspendre leurs vols vers les États-Unis, ou de ne plus utiliser d'avions Boeing pour leurs vols à destination des USA, comme Japan Airlines, China Airlines, All Nippon Airways, Korean Air Lines ou Cathay Pacific Airways. Le patron d'Emirates, Tim Clark, a été encore plus virulent, évoquant un déploiement de la 5G « totalement irresponsable ».

La compagnie émiratie, qui a indiqué craindre des problèmes opérationnels et assuré collaborer avec les avionneurs et autorités compétentes pour atténuer ces derniers, a indiqué que les aéroports de Miami, Chicago ou Boston étaient concernés par la suspension des vols.

Source : The Next Web

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
17
SlashDot2k19
Ça fait un argument pour passer plus rapidement à la 6G
neo486dx
Ha bha non !!! Y vont quand même pas nous refaire un autre vaccins ?!?<br /> …<br /> (Pardon… J’ai honte. Et ne cherchez pas, je suis déjà sortis )
benben99
Et pendant ce temps en Chine, il y a des démonstrations de systèmes 5G dans des aéroports et ca ne pose pas de problème. La tech 5g utilisée aux états-unis n’est pas au point?
Mx34
Ils ont qu’a utiliser Waze en 5G dès qu’il la capte ^^
Bondamanmanw
Le BoÏng 777 date 1994, allez hop au rebut après 28 ans surtout si cela ne concerne que ce modèle.
fredolabecane
Arrête! ça ça va perturber la station spatiale internationale et elle va nous tomber dessus!
Pierro787
La 5G ne pose aucun autre problème dans les autres pays du monde. A Roissy, il y a la 5G, il y a des Boeing 777 de plein de compagnies différentes. Aucun problème ou risque n a été relevé par l’aviation civile. On avait évoqué le même problème de brouillage 5G avec les liaisons satellite existantes et on n en parle plus du tout.<br /> Encore une excuse bidon pour faire pression sur Boeing ou la FAA pour obtenir gain de cause sur des dossiers en cours.<br /> Les fréquences 5G NR Sont quasiment les mêmes dans le monde entier pour le moment.
SlashDot2k19
Ah oui bien vu ! Et la 7G va perturber le télescope spatial James Webb <br /> On est foutu…
Nmut
Non, c’est juste un ensemble de choses qui font que le risque est un peu plus important aux Etats Unis: les régulations et réglementations y sont moins sévères (en Europe, il y a des restrictions plus importantes sur les émetteurs proches des aéroports par exemple), les densités de population et le profil trafic sont différents, …
Palou
et si tu lisais l’intégralité de l’article ?
cirdan
benben99:<br /> Et pendant ce temps en Chine, il y a des démonstrations de systèmes 5G dans des aéroports et ca ne pose pas de problème. La tech 5g utilisée aux états-unis n’est pas au point?<br /> Ton admiration sans limites de l’Empire du Milieu t’aura fait rater ce paragraphe essentiel à la résolution de ton questionnement:<br /> «&nbsp;Le problème vient du lancement d’une nouvelle bande de fréquences 5G par les deux opérateurs ayant décroché le marché, Verizon et AT&amp;T. Ces derniers avaient dans un premier temps reporté au 5 janvier 2022 le lancement de la bande C (la bande reine américaine, qui œuvre sur les bandes de fréquences 3,7 - 3,8 GHz, ce qui correspond peu ou proue à la bande cœur 5G française).&nbsp;»
Gweegoo
Pourquoi les compagnies aériennes américaines n’aiment pas être « 5G »?<br /> —&gt; Parce qu’elles n’ont pas le sens de l’humour!
Guillaume1972
Peut-être parce que les équipements 5G Américains sont différents de ceux de Huawei, mais ce n’est qu’une hypothèse. Pour la première fois, dans les communications, les Américains ne sont plus leaders. Mais ce n’est ni la faute des Chinois ni de Huawei mais seulement des Américains qui n’ont pas su innover. Quelque-chose me dit que si c’est lié à ça, les Américains devraient commencer à s’y habituer parce que ce ne sera certainement pas la dernière fois qu’ils ne seront pas leaders
Voigt-Kampf
Pourquoi ? Bin 5G, ça commence à faire beaucoup…<br /> Moi à ce niveau j’ai les yeux qui commence à partir en vrille…<br /> (Ouais j’aime pas les manèges )
benben99
Guillaume1972:<br /> Peut-être parce que les équipements 5G Américains sont différents de ceux de Huawei, mais ce n’est qu’une hypothèse.<br /> Oui, c’est ce que je pense, mais je n’ai pas regardé les détails des spécifications pour en juger moi même. Ou bien c’est surtout à cause de la bande de fréquence comme avancé dans l’article… ou bien une combinaison des deux.<br /> Quoi qu’il en soit tu as bien raison, il y a plusieurs domaines ou ils ne sont plus à la pointe et cela les fait probablement rager un peu.
pascalfr
L’explication de la différence entre les USA et l’Europe est résumé dans un article du monde (lemonde → article/2022/01/10/telephonie-mobile-la-5g-pourrait-mettre-en-peril-la-securite-des-avions_6108864_3234.html)<br /> :<br /> L’aviation utilise du 4,2 gigahertz<br /> En France il y a une bande 5G entre 3,4 GHz et 3,8 GHz<br /> Au USA elle est entre 3,7 GHz et 3,98 GHz (ce qui est trop proche du 4.2 GHz)<br /> Les avions identifiés : «&nbsp;Boeing 717, 737, 747, 757, 767, 777, 787, MD-10/-11 all Airbus A300, A310, A319, A320, A330, A340, A350 and A380 models and some Embraer 170 and 190 regional jets&nbsp;»
sussu40
Bonjour. Pour être précis, les ondes radio ne perturbent pas les altimètres des avions qui sont des instruments pneumatiques pour la prise de paramètres de pression avec certainement maintenant de l’électronique pour l’interface homme machine. Ce doit être plutôt les radioaltimètres qui pourraient être perturbés qui eux sont des sortes de radar qui envoient un signal vers le sol et qui permettent de donner une hauteur de vol par rapport au terrain survolé.
nelectron
Oui Christophe surman, et il doit être facile de remplacer le radioaltimètre ou de changer sa fréquence de mesure, petite intervention sur quelques milliers d’avions ça fera marcher le commerce. Sinon il faut limiter la 5G pour conserver une marge suffisante, ces américains veulent toujours en faire plus que les autres
Pierro787
Les américains n’ont jamais été leaders en télécommunications mobiles.<br /> Leurs normes 2G, l AMPS et le CDMA IS 95 n ont jamais dépassés les frontières de leurs pays et leurs voisins directs alors que le GSM s est imposé sur quasiment tout le reste de la planète.<br /> La 3G UMTS d origine japonaise et européenne a été très largement leader face aux bidouillages du CDMA américain EVDO pour tenter d en augmenter le débit mais bien moins performant.<br /> Bref, à force de faire cavalier seul, les américains se sont grillés dans les normes de téléphonie mobile.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Xiaomi officialise son partenariat avec Leica et promet un nouveau photophone dès le mois de juillet
Pour la fête des mères, cette Samsung Galaxy Watch 4 s'affiche à un prix insolent
La tablette Samsung Galaxy Tab S7 FE 128Go profite de 100€ de réduction
La bonne santé de Free, qui a gagné plus d'argent et d'abonnés au 1er trimestre
Qualcomm dévoile enfin les Snapdragon 8+ Gen 1 et Snapdragon 7 Gen 1 : un nouveau tournant pour les smartphones Android ?
OnePlus élargit son milieu de gamme et officialise 2 nouveaux smartphones
Google offre 300 € à ceux qui l'aideront à améliorer sa reconnaissance vocale pour les personnes atteintes de troubles de la parole
Apple condamnée à payer 300 millions de dollars à PanOptis pour violation de brevets
Samsung Galaxy Z Flip 4 : un premier benchmark donne la mesure de sa puissance
iOS pourra bientôt aider les personnes malvoyantes à ouvrir les portes
Haut de page