Que Choisir publie sa cartographie collaborative de la couverture mobile

le 17 décembre 2013 à 18h13
0
L'UFC-Que Choisir a annoncé aujourd'hui la mise en ligne d'une carte de couverture des quatre opérateurs, reposant sur le crowdsourcing et donc indépendante.

00BE000006848342-photo-logo-application-info-r-seau-ufc-que-choisir.jpg

Quatre semaines jour pour jour après avoir lancé son observatoire indépendant de la couverture de l'Internet mobile, l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir met à disposition les premiers résultats sur son site Internet, sous forme de carte « interactive » et collaborative.

Cette carte repose effectivement sur les données transmises par les consommateurs utilisant l'application maison Info Réseau. Téléchargée 15 000 fois selon l'association, elle a effectué à ce stade 2 500 000 relevés d'intensité du signal : lorsqu'elle fonctionne en arrière-plan, l'application effectue automatiquement des relevés à intervalle régulier.

La couverture à l'échelle des communes, en attendant de nouveaux relevés GPS



Pour l'heure la couverture n'est présentée qu'à l'échelle d'une commune et indifféremment du type de connexion (3G, 4G...), pour garantir une bonne « pertinente statistique » selon Antoine Autier, le chargé de mission au service études de l'association, que nous avons contacté.

C'est que jusqu'à présent l'application se contentait de la triangulation cellulaire pour localiser approximativement les relevés. Voilà pourquoi certaines zones qui ne sont couvertes que par un ou deux relais ne sont pas cartographiées. Mais une mise à jour publiée aujourd'hui permet d'utiliser le GPS pour la géolocalisation.

La précision et la pertinence de cette carte collaborative devraient donc s'améliorer à mesure que les consommateurs installeront l'application.

À terme, une carte des débits ?



Cette mise à jour apporte également une fonction de test de débit. Initialement les résultats seront exclusivement affichés à l'utilisateur, afin qu'il puisse « confronter les annonces des opérateurs à la réalité du terrain ». Rappelons que l'UFC-Que Choisir est très critique à ce sujet, et qu'elle a même déposé plainte pour pratiques trompeuses. « Il n'est pas impossible qu'à terme on exploite l'information, » nous annonce néanmoins Antoine Autier.

L'application est disponible pour les téléphones Android, sur le Google Play Store, mais pas pour les iPhone.

01E0000006986312-photo-carte-issu-des-relev-s-d-info-r-seau-de-l-ufc-que-choisir.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Réseaux mobiles
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

La néobanque Pixpay se prépare à lancer une offre destinée aux 10-18 ans
Cryptomonnaies : la Banque de France s'intéresse de près aux stablecoins
Audi : un nouveau Q5 55 TFSI e quattro... avec 40 km d'autonomie en
Microsoft détaille ses actions pour rendre le jeu sur Xbox Live plus fair play
L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Sony annonce PlayStation Productions, une division pour adapter ses jeux vidéo en films
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
scroll top