Pour l’ANFR, l’annonce de Free Mobile était "imprévue"

05 décembre 2013 à 12h08
0
L'Agence Nationale des Fréquences a fait un point afin de rappeler le nombre d'antennes relais dont disposent actuellement les opérateurs. Si l'autorité ne commente pas directement l'entrée de Free Mobile dans la 4G, elle met à disposition une application mobile permettant de trouver l'antenne la plus proche de soi.

00C8000006888766-photo-cartoradio-logo.jpg
Au 1er décembre, près de 10 000 antennes 4G sont en service sur l'ensemble du territoire. Disposant d'un droit l'autorisant à réutiliser sa bande de fréquences des 1 800 MHz pour le très haut débit mobile, Bouygues Telecom dispose du nombre de relais le plus important (5 392 tous spectres confondus) en fonctionnement. Suivent ensuite Orange (3 879), SFR (1 013) et Free Mobile avec 700 antennes.

Au lendemain de l'annonce de Free Mobile de proposer la 4G à ses clients, l'ANFR fait donc la synthèse des antennes actuellement utilisées par les opérateurs. Son directeur général, Gilles Brégant précise que l'arrivée de l'opérateur sur ce terrain s'est faite plutôt rapidement. Il précise : « Jusqu'à présent, Free déclarait des antennes dans la bande des 2,6 GHz mais ne les raccordait pas au réseau. Puis, il nous a communiqué massivement des mises en service d'installations la semaine dernière. Il s'agit donc d'un mouvement important mais pas inhabituel car les déclarations se font en général par paquets ».

01C2000006888772-photo-anfr.jpg

Pour rappel, d'autres opérateurs disposaient également d'un réseau 4G naissant lorsqu'ils ont lancé leurs offres. Par exemple, en août dernier, SFR ouvrait son réseau très haut débit mobile à Paris en ne disposant que de 422 antennes en service. Son ambition était alors de couvrir progressivement certaines villes puis l'ensemble de la France. Pour ce qui est de Free Mobile, l'opérateur dit déployer son offre sur toute la France. Du côté de l'ANFR, on constate la volonté de l'opérateur mais pour Gilles Brégant, « la particularité de Free est qu'ils annoncent tôt la disponibilité de la 4G. L'annonce était donc imprévue ».

Pour y voir plus clair, l'ANFR présente l'application mobile Cartoradio

Afin d'aider le consommateur à choisir l'opérateur dont les installations sont les plus proches de son domicile ou de son lieu de travail, l'ANFR met à disposition une application mobile. Cartoradio permet aux possesseurs de smartphones ou de terminaux sous iOS ou Android de trouver une mesure de champ ou une antenne en France.

Après le site cartoradio.fr, l'application mobile s'ajoute donc aux outils permettant de connaître la présence d'un opérateur sur un lieu en particulier comme l'appli Carte Antennes mobiles déjà disponible sur ces deux mêmes environnements mobiles. Cartoradio est donc utile mais elle ne permet pas de faire figurer, par un logo par exemple, l'ensemble des antennes d'un opérateur.

00FA000006888768-photo-cartoradio.jpg
00FA000006888770-photo-cartoradio.jpg

Cette fonctionnalité, permettant d'avoir une meilleure idée de la présence d'un opérateur à travers le territoire, pourrait néanmoins être déployée pour de futures versions de l'application. Jusqu'à présent, l'autorité de la concurrence avait conseillé à l'ANFR de « limiter la possibilité pour chaque opérateur d'accéder à des informations stratégiques de ses concurrents ». Elle souhaite donc encadrer la diffusion des informations aux opérateurs de téléphonie mobile afin de « garantir que les opérateurs déterminent leur politique de déploiement de façon autonome ».

De son côté, l'ANFR entend revoir ce principe et annonce qu'elle discutera prochainement avec ses partenaires afin de pouvoir déployer ce type de service « sans toutefois mettre en péril la concurrence », précise-t-elle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top