Lenovo lance un casque de réalité augmentée, le ThinkReality A6

le 17 mai 2019 à 06h38
0
Casque AR Lenovo ThinkReality A6

L'entreprise chinoise Lenovo a levé le voile sur un nouveau casque de réalité augmentée destiné aux professionnels : le ThinkReality A6. Objectif : concurrencer les Microsoft Hololens 2, voire le Magic Leap One.

Déjà positionnée sur le créneau de la réalité augmentée avec un casque AR dédié à une expérience baptisée Star Wars™: Jedi Challenges, la marque Lenovo change de cap en dévoilant un nouveau dispositif cette fois-ci destiné au monde professionnel : le ThinkReality A6, présenté à l'occasion de la Lenovo Accelerate 2019, organisé à Orlando du 13 au 15 mai 2019.

ThinkReality A6 : un champ de vision encore trop réduit


Présenté dans un communiqué de presse officiel, le ThinkReality A6 vise à concurrencer les Microsoft Hololens 2 et le Magic Leap One, en proposant des solutions immersives aux entreprises. Son objectif consistera à « aider les employés à utiliser des applications AR pour recevoir de l'assistance, réduire les temps de réparation, supprimer les erreurs, organiser les flux de travail complexes, améliorer la qualité d'une formation, collaborer et économiser de l'argent », peut-on lire.

Casque AR Lenovo ThinkReality A6

En d'autres termes, ce casque cherchera à optimiser les tâches de ses utilisateurs grâce à des projections 3D superposées au monde réel. D'une définition de 1080p par œil, et d'un FOV très modeste (Field of View, ou champ de vision) de 40 degrés, l'appareil s'équipe d'un puce Qualcomm Snapdragon 845 et d'un VPU fabriqué par Intel Movidius. Les deux derniers composants cités se logent quant à eux dans un boitier indépendant à porter autour du bras ou de la ceinture, de sorte à garder une certaine liberté pendant l'expérience.

Prix et date de sortie : le mystère perdure


D'un poids de 380 grammes, le ThinkReality A6 se dote d'un système d'affichage par guide d'ondes, mais également d'un contrôleur 3DoF d'une autonomie de quatre heures. A ses côtés, une plateforme logicielle donnera l'opportunité aux compagnies de développer leurs propres applications AR, bien qu'elles puissent aussi utiliser celle de Microsoft. A l'heure actuelle, ni le prix, ni la date de sortie n'ont été communiqués par le constructeur asiatique.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google déploie la nouvelle interface utilisateur de ses Smart Display
Insolite : un robot pour vous frapper quand vous jouez en VR (c'est plus réaliste!)
Bientôt des places de parking exclusivement réservées aux véhicules propres ?
VivaTech 2019 - Qwant et Microsoft s'associent pour rivaliser face à Google
Dota 2 : éviter les joueurs toxiques pourrait bientôt impliquer un abonnement
Spotify va tester son premier accessoire à destination des voitures
⚡ Bon plan : Ausdom Casque Bluetooth Réduction Bruit Active à 34,99€ au lieu de 49,99€
Test Rage 2 : un monde ouvert générique, prétexte à un FPS enivrant
Wing, la compagnie de drones d'Alphabet, va débuter ses premières livraisons en juin
AMD : certaines spécifications des puces EPYC 64 & 32 Cores en fuite
La définition d'un kilogramme change à partir d'aujourd'hui
Malgré le blocage américain, l’Europe ne veut pas exclure Huawei
L'assistant Nissan ProPILOT 2.0 autorise la conduite sans les mains sur autoroute
Les nouveaux Arduino arrivent, plus puissants et plus abordables
Google souhaite créer une initiative open source pour la conception de puce électroniques
scroll top