Insolite : un Raspberry Pi 4 modifié pour prendre en charge des cartes PCIe

Nathan Le Gohlisse Contributeur
14 septembre 2019 à 16h16
0
hwsetup.jpg
© Colin Riley via Tom's Hardware

Quelles sont les limites d'un Raspberry Pi ? Preuve que la réponse est encore loin d'être trouvée, Colin « Domipheus » Riley, Game Engineer chez AMD, s'est livré à une expérience contre-nature sur un Raspberry Pi 4 : tenter d'y connecter des cartes graphiques dédiées (Radeon HD 7990 et GTX 1060).

Si le projet est pour l'heure compromis, une partie du chemin est fait, apprend-on de Tom's Hardware. Aidé d'une modification, ledit Raspberry&nbs)p;Pi était capable de prendre en charge des cartes PCIe, et ce grâce à une technique découverte en juillet par le modder Tomasz Mloduchowski.

Des accessoires USB, un contrôleur SATA et deux GPUs reconnus

L'intéressé pointait qu'en supprimant la puce USB de la carte, un accès à la connectique PCIe interne était possible sur l'appareil. Colin Riley, a repris ce principe pour installer sur son unité un riser PCIe. La modification ultérieure du Device Tree, toujours sur le Rasberry Pi, aura finalement permis de faire fonctionner un total de cinq bus PCIe.

Dans un billet de blog publié la semaine dernière, Colin Riley fait part de ses expériences. Son Raspberry Pi a notamment été en mesure de détecter avec succès des accessoires USB, un contrôleur SATA et deux cartes graphiques dédiées (Radeon HD 7990 et GTX 1060), raccordées via PCIe.


Reste que si les accessoires USB ont été en mesure de fonctionner, le contrôleur SATA et les deux GPUs nécessiteraient, eux, des pilotes développés sur mesure pour Raspbian afin être supportés. Leur fonctionnement sur Raspberry Pi, tout comme leur pertinence sur un tel appareil, demeure toutefois sujette à question.

7990.jpg
© Colin Riley via Tom's Hardware

Une carte graphique sur un Raspberry Pi ? La thèse est osée...

Riley explique notamment que même si quelqu'un développait des pilotes adaptés, la prise en charge d'un GPU dédié par un Raspberry Pi n'était pas assurée.

« La configuration par défaut ne comporte pas assez d'espaces BAR (Base Address Registers) PCIe pour mapper un GPU ; cependant, les ingénieurs de RaspberryPi ont dit qu'il était - peut-être - possible de le faire avec une configuration personnalisée », a-t-il confié sur Twitter avant d'ajouter qu'il reviendrait à la charge « sans rien promettre ».


Booster votre Raspberry Pi à l'aide d'un vieux GPU devra donc attendre encore un peu.

Source : Tom's Hardware
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top