Une erreur de conception empêche le Raspberry Pi 4 de fonctionner avec tous les chargeurs USB-C

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 juillet 2019 à 17h38
7
Pi4.jpg
© Raspberry Pi

Premier appareil de la fondation à délaisser l'alimentation via micro USB au profit d'un port USB-C, le Raspberry Pi 4 s'avère malheureusement incompatible avec l'ensemble des chargeurs... Le fruit d'une bête erreur de conception, découverte fin juin par un blogueur.

Dans un billet de blog publié le 29 juin dernier, peu après le lancement du Raspberry Pi 4, Tyler Ward pointe la cause des problèmes de compatibilité rencontrés avec les chargeurs USB-C de nombreux utilisateurs. Projet open source par excellence, le Raspberry Pi 4 s'exhibe sans la moindre pudeur dans des plans détaillés accessibles publiquement. L'occasion pour l'intéressé de découvrir une faille dans la conception du système d'alimentation de l'appareil.

La Raspberry Pi Foundation se fait taper sur les doigts par l'un des concepteurs de l'USB-C

Preuve que le diable se cache dans les détails, Ward note que le port USB-C du Raspberry Pi 4 dispose de deux pins « CC ». Rien d'anormal jusque là, à ceci près que chacune de ces deux pins devrait être couplée à une résistance 5.1k ohms. Or, sur le Raspberry Pi 4, ces deux pins « CC » partagent en fait une résistance commune. Une erreur de conception qui empêche l'appareil d'être en conformité avec le design USB-C « canonique ». Il se montre donc incompatible avec certains des chargeurs les plus performants, note ArsTechnica.

Dans les faits, le problème de compatibilité est surtout lié au câble USB-C utilisé entre le chargeur et le Raspberry Pi 4. Mal conçu, le Pi 4 sera identifié par les câbles « e-marked » (cordons USB-C « intelligents ») et leurs chargeurs comme étant un accessoire audio. L'alimentation sera donc coupée.

Cette erreur de design a d'ores et déjà valu à la Raspberry Pi Foundation une remontrance de Benson Leung (ingénieur de Google et expert en implémentation de l'USB-C, à la conception de laquelle il a participé). Dans un billet intitulé « Comment concevoir un bon dispositif d'alimentation USB-C (indice, pas comme Raspberry Pi 4 l'a fait) », l'ingénieur explique : « au lieu de chercher des moyens plus malins de créer un circuit, les concepteurs de hardware doivent simplement copier exactement le schéma de la spécification USB-C ».

« La Figure 4-9 que j'ai affichée ci-dessus n'est pas un guide rudimentaire sur la façon de faire un port USB-C. Il s'agit d'une norme - obligatoire - requise (...) pour que votre système soit considéré comme un dispositif d'alimentation USB-C conforme. Il suffit de le copier », lance-t-il.

Quand le point commun entre un Raspberry Pi 4 et une Nintendo Switch... est peu glorieux

Comme le rappelle ArsTechnica, Nintendo avait été confronté à un problème similaire lors du lancement de sa Switch, début 2017. La posture du géant nippon était alors de recommander l'utilisation de certains câbles seulement, pour alimenter la console.

Eben Upton, fondateur de la fondation Raspberry Pi a pour sa part reconnu un problème dans le design du Pi 4 et de son port USB-C « Un chargeur intelligent, avec un câble e-marked, identifiera incorrectement le Raspberry Pi 4 comme un accessoire audio et refusera d'envoyer de l'électricité ».

« Je m'attends à ce que cela soit corrigé dans une future révision de la carte, mais pour l'instant, les utilisateurs devront se limiter à l'une des solutions de contournement suggérées. Il est surprenant que cela n'ait pas été identifié durant notre programme de test (pourtant très étendu) », a-t-il déclaré.

En attendant le lancement d'une nouvelle version du Raspberry Pi 4, qui n'est pas prévue avant « plusieurs mois », le mieux reste donc de se rabattre sur un câble USB-C « classique », et non « e-marked ».

Source : ArsTechnica
Modifié le 11/07/2019 à 18h25
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
fbz
Un transistor de 5.1kohm ?! Une resistance oui.
crazytiti
C’est bien de prendre les articles en anglais pour les traduires mais il y a quand même une grossière erreurs : il s’agit d’une résistance de 5.1kohms et non d’un transistor !<br /> “The root cause of the problem is the shared cc pull down resistor on the USB Type-C”
StimpackFactory
Boulette corrigée. Merci
MMX14
Si on utilise l’alimentation officielle à 8,6 euros, ça fonctionne. Un bloc 5v 3A fonctionne aussi.
Matrix-7000
C’est ce que l’on appelle les “problèmes de jeunesse”. Il n’est jamais bon de se jeter tête baissée sur les nouvelles versions, que se soit hardware ou software, avant que celle-ci aient fait leurs preuves et que tous les “caca électroniques” n’aient été nettoyé!<br /> Dans ce cas ci, c’est le fait de na pas avoir respecter le cahier des charges des concepteurs de l’usb-c, ce qui est vraiment dommage… Pourquoi vouloir réinventer la roue?
KlingonBrain
Pour ma part, j’ai toujours conseillé l’alimentation officielle. Vu son prix, ça serait dommage de s’en passer.
KlingonBrain
Oui, clairement, c’est étonnant. C’est le type même de truc ou l’on ne s’amuse pas à s’éloigner des cahier des charges.<br /> Après, c’est pas dramatique non plus. Et il doit être possible de la rajouter.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

YouTube repense son système de réclamation de droits d'auteur ; du mieux ?
🔥 Soldes Amazon : Crash Team Racing Nitro Fueled sur Nintendo Switch en promo
🔥 Soldes : les meilleures promotions et réductions
Données personnelles : la CNIL détaille les règles que les agences immobilières doivent respecter
La Nintendo Switch classique va gagner en puissance avec un nouveau processeur
OPay, la start-up de paiement mobile fondée par Opera, lève 50 millions de dollars
🔥 Soldes Cdiscount : Smartphone Huawei P20 Pro à 429€ au lieu de 499€
Tetris 99 : la version physique arrive... avec 12 mois de Nintendo Switch Online
🔥 Soldes Amazon : SSD Crucial 480 Go à 51,73€
Le Samsung Galaxy Note 10 5G aura jusqu'à 1 To de stockage
Haut de page