Le Raspberry Pi Compute Module 4 se lance, 16 mois après la sortie du Pi 4 Model B

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
19 octobre 2020 à 16h20
8

Déclinaison « industrielle » du Raspberry Pi classique, le Compute Module est très attendu par les intégrateurs.

Depuis le premier Raspberry Pi sorti en février 2012, la fondation éponyme a pris l'habitude de distribuer une variante system-on-a-module comme on l'appelle dans le milieu. Le Compute Module 1 était ainsi arrivé courant 2014 et les Compute Module 3 / 3+ sont respectivement sortis en 2017 et 2019. Seul le Raspberry Pi 2 n'a jamais eu droit à ce traitement du fait de sa courte durée de vie.

Un changement de format

Aujourd'hui, la fondation Raspberry Pi met un terme aux rumeurs. Elle confirme la sortie immédiate de ce Compute Module 4 (CM4), seize mois après la commercialisation du Raspberry Pi 4 Model B . S'il est déjà possible de commander ce CM4, les stocks ne sont pas encore constitués chez tous les revendeurs.

Le CM4 embarque le même processeur que le Raspberry Pi 4 Model B, mais se distingue par son format qui change d'ailleurs nettement des précédents Compute Module. Ces derniers étaient au format SODIMM défini par le JEDEC pour la DDR2 alors que le CM4 ressemble à une petite carte de crédit de 55 x 40 millimètres. En voici le détail :

  • Processeur ARM 64-bit avec quatre cœurs Cortex-A72 @ 1,5 GHz
  • Solution graphique VideoCore VI avec prise en charge de l'OpenGL ES 3.x
  • Décodage matériel du H.265 (HEVC) en 4K @ 60 ips
  • Décodage matériel du H.264 en 1080p @ 60 ips et encodage du 1080p @ 30 ips
  • Double interface HDMI capable d'atteindre la 4K
  • Interface PCI Express 2.0 (une ligne)
  • Double interface DSI (affichage) et double interface CSI (caméra)
  • Au choix, 1 Go, 2 Go, 4 Go ou 8 Go de SDRAM LPDDR4-3200
  • Stockage eMMC optionnel de 8 Go, 16 Go ou 32 Go
  • Wi-Fi ac et Bluetooth 5.0 en option
  • Prise en charge du Gigabit Ethernet PHY (IEEE 1588)
  • Port GPIO 28 broches avec jusqu'à 6x UART, 6x I2C et 5x SPI

Bien plus personnalisable que le Raspberry Pi 4 Model B, le CM4 existe au total en 32 variantes. Les prix débutent ainsi à 25 dollars pour un modèle doté de 1 Go de RAM, aucun stockage eMMC et pas de sans-fil. À l'autre extrémité, on a pour 90 dollars un CM4 équipé de 8 Go de mémoire vive, épaulé par 32 Go de flash eMMC et du sans-fil Wi-Fi / Bluetooth.

Raspberry Pi Compute 4 + IO Board © Raspberry Pi

Une carte d'extension IO

Parallèlement à la sortie du CM4, la fondation Raspberry Pi diffuse une nouvelle version de l'IO Board. Le principe de cette carte de 160 x 90 mm est de proposer toute la connectique du CM4 dans des formats plus « classiques », plus directement exploitables. C'est ainsi que l'on peut compter sur la présence de :

  • Deux ports HDMI « standards »
  • Un connecteur Gigabit Ethernet RJ45
  • Deux ports USB 2.0 Type A
  • Un lecteur de cartes microSD utilisable par les CM4 dépourvus d'eMMC
  • Un port PCI Express Gen 2 x1
  • Un connecteur GPIO 40 broches avec PoE
  • Un connecteur d'alimentation jack 12 V
  • Des connecteurs FPC caméra et affichage
  • Une horloge temps réel avec batterie

L'IO Board est commercialisée 35 dollars ce qui permet de proposer une solution complète CM4 + IO Board à un prix d'entrée de 60 dollars.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le point sur les Radeon RX 6600 XT des différents constructeurs
AMD officialise la Radeon RX 6600 XT : du RDNA2 pour le Full HD
Alder Lake : un lancement limité aux séries 'K' et 'KF' en 2021
TSMC avance bien sur le 2 nm ; dans les iPhone dès 2024
Voici une petite RTX 3070 LHR conçue par Galax... pour les petits PC
Intel continue de perdre des positions sur les serveurs, mais gagne 33 % sur le PC
AMD : les Ryzen Zen 4 et les Radeon RDNA 3 seront lancés en 2022, et c'est Lisa Su qui le dit
SK Hynix confirme le lancement de la production de DDR5 dès 2021
Dell privé de vente des Alienware R10/R12 dans certains États américains
Seagate lancera des disques 20 To destinés au grand public dans les mois à venir
Haut de page