Les prochains processeurs Intel Core, les Comet Lake-S, nécessiteraient un nouveau socket

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
27 août 2019 à 14h18
0
Intel-CPU-processeur.jpg

Lent dans sa contre-attaque contre AMD et ses processeurs Ryzen, lancés pour la première fois il y a deux ans, Intel capitalise une nouvelle fois sur la multiplication des cores pour ses prochaines (et dernières) puces 14 nm. Suivant cette logique, la lignée Comet Lake-S pourrait intégrer jusqu'à 10 cores... et nécessiter un nouveau socket.

Prévus pour le premier trimestre 2020, les processeurs Comet Lake-S d'Intel doivent remplacer l'offre desktop actuelle du fondeur avant la généralisation des solutions 10 nm, attendues de (très) longue date. Gravées une nouvelle fois selon le protocole de gravure en 14 nm, désormais très affiné car employé par Intel depuis 2014 et la génération Broadwell, ces prochaines puces de bureau seront pourvues d'un maximum de 10 cores selon de récentes rumeurs.

Jusqu'à 135 Watts de TDP

D'après TechPowerUp, cette hausse des cores impliquera une consommation revue, elle aussi, à la hausse, pour une enveloppe thermique estimée à 135 Watts pour les puces Comet Lake-S haut de gamme. Pour répondre à cette demande énergétique, Intel préparerait un nouveau socket : LGA 1200, disposant de neuf pins supplémentaire face à l'actuel socket LGA 1151.

On apprend en outre, et sans grande surprise, que de nouveaux chipsets seraient aussi prévus pour accompagner ces futurs processeurs de bureau. Suivant la nomenclature usitée par Intel jusqu'à présent, nous aurions donc affaire à des chipset Z470 et Z490 sur les cartes mères Intel haut de gamme, à venir en 2020.

Comet Lake-S : une génération qui ne changerait pas la donne

Selon toute vraisemblance, la génération Comet Lake-S arrive avant tout sur le marché pour combler un vide avant le lancement des premières puces de bureau gravées en 10 nm. Cette dernière génération en 14 nm ne devrait donc pas apporter de véritables avancées technologiques et pourrait notamment rester campée sur les mêmes 16 lignes PCIe 3.0 que l'actuelle offre Coffee Lake Refresh.

Pour rappel, les nouveaux processeurs Ryzen d'AMD se parent de leur côté de lignes PCIe 4.0 exploitées, notamment, par les cartes mères X570 des rouges.

Source : TechPowerUp
12
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top