Un firmware ASUS évoque des processeurs AMD Epyc "Rome" pas encore annoncés

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 février 2020 à 11h30
0
amd epyc
© AMD

ASUS lançait récemment un nouveau firmware pour serveur (RS700A-E9-RS12V2 1U). Rien de particulier ici, à ceci près : il ajoute le support pour quatre processeurs pour serveurs AMD Epyc « Rome » non annoncés. Toujours gravés en 7 nm (par TSMC) et sous l'architecture ZEN 2, ces derniers pourraient faire prochainement leur entrée sur le marché.

Bien malgré lui, et au travers d'un simple nouveau firmware, le Taïwanais ASUS a dévoilé pas moins de quatre nouveaux processeurs pour serveurs AMD Epyc « Rome ». Ces derniers (Epyc 7662, 7532, 7F52 et 7F32) semblent parés à rejoindre l'actuelle famille de puces Epyc 7002, lancée il y a quelques mois par AMD. Tous reprennent la gravure en 7 nm et l'architecture ZEN 2. Le support d'un maximum de 128 lignes PCIe 4.0 est par ailleurs toujours d'actualité.

Quatre puces qui s'intercaleront entre les modèles existants

Les deux premiers CPU malencontreusement dévoilés par ASUS sont les Epyc 7662 et 7532. Si l'on se fie à sa nomenclature, le 7662 devrait logiquement se placer à quelques encablures derrière l'Epyc 7702. Il embarque notamment 64 cores et 256 Mo de cache L3 pour une fréquence de base de 2 GHz et 200W de TDP.



Plus intéressant peut-être, l'Epyc 7532 semble également intégrer 256 Mo de cache L3, c'est plus que pour les Epyc 7542 et 7502 entre lesquels il viendrait se loger. Pour le reste, cette nouvelle référence profite de 32 cores pour une fréquence de base fixée à 2,40 GHz et un TDP là aussi limité à 200 W.

AMD s'adapte aux évolutions du marché

En l'état, AMD semble vouloir enrichir son offre en processeurs à moins de 32 cores. Une sage décision alors que l'Américain VMWare (spécialiste en solutions de virtualisation) a récemment annoncé qu'il doublerait le prix de ses licences pour les processeurs dépassant ce seuil de cœurs physiques. Une décision qui entrera en vigueur le 2 avril prochain.

Preuve en est, les Epyc 7F52 et 7F32, également dévoilés par ASUS, restent l'un comme l'autre sous ce palier. Le premier bénéficie ainsi de 16 cores cadencés à 3,5 GHz de base (pour 240 W de TDP) et de 256 Mo de cache (contre 128 seulement sur l'Epyc 7302, actuel modèle le plus véloce en 16 cores). Petit poucet, le 7F32 se contente pour sa part de 8 cores cadencés à 3,7 GHz pour un TDP de 180W. On reste cependant à 128 Mo de cache ici, ce qui n'empêchera pas la puce de se hisser au rang de processeur Epyc à 8 cores le plus puissant.


La publication du firmware d'ASUS laisse entendre un lancement imminent de ces quatre nouveaux processeurs AMD Epyc. Comme le rapporte Tom's Hardware, les Epyc 7662 et 7532 ont d'ailleurs d'ores et déjà été listés par U.S. retailer Bottom Line Telecommunications à 6 653,81 et 3 634,77 dollars respectivement.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 06/02/2020 à 14h08
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top