Trois nouveaux chipsets pour HEDT en préparation chez AMD : TRX40, TRX80 et WRX80

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 septembre 2019 à 07h28
0
AMD Ryzen Threadripper

Pour ses futurs processeurs Ryzen Threadripper de troisième génération, AMD préparerait le lancement de trois nouveaux chipsets sobrement intitulés TRX40, TRX80 et WRX80. À priori, tous n'exploiteraient pas l'interface DDR4 à huit canaux intégrée à la prochaine gamme de puces HEDT (High-end Desktop) d'AMD.

D'après TechPowerUp, le chipset TRX40 serait le moins bien équipé (et probablement le plus abordable) et ferait notamment l'impasse sur l'interface DDR4 à huit canaux offerte par la future lignée de puces Threadripper. Ses fonctionnalités pourraient par ailleurs le rapprocher de l'actuelle plateforme X570, dédiée aux puces Ryzen « classiques », et le destiner au monde du gaming.


TRX80 et WRX80 : les chipsets HEDT « haut de gamme » et professionnels d'AMD ?

Si l'on ignore encore quelles sont les différences entre les chipsets TRX80 et WRX80, il semble que ces derniers soient en revanche prévus pour exploiter à leur plein potentiel les nouveautés promises par les futures puces Threadripper. L'interface mémoire à huit canaux serait donc cette fois de la partie dans les deux cas. TechPowerUp croit en outre savoir que le chipset WRX80 se destinerait avant tout à un circuit de distribution professionnel, via des cartes-mères fabriquées par des marques comme TYAN (spécialisée notamment dans les serveurs).

AMD-HEDT-Chipsets.jpg
© TechPowerUp

Il apparaît enfin qu'ASUS a déjà ses propres cartes mères basées sur le TRX40 : les TRX40-Pro et ROG Strix TRX40-E Gaming. Ces deux modèles seraient presque prêts au lancement.



AMD Threadripper 3XXX : une génération très attendue

Dérivées de l'architecture ROME (utilisée pour les derniers processeurs AMD EPYC, destinés aux serveurs), les Ryzen Threadripper de troisième génération doivent arriver sur le marché en fin d'année 2019 ou début d'année 2020... Certainement en fonction de ce qui posera le plus de problème à Intel. Ces processeurs doivent notamment arborer jusqu'à 64 cores, une interface DDR4 « monolithique » à huit canaux, ainsi que des lignes PCIe 4.0.

Avec ces puces, et probablement plus encore qu'avec la seconde génération de Ryzen Threadripper, AMD chercherait à faire le pont entre les Ryzen 3XXX, avant tout dédiés au gaming, et son offre EPYC pour serveur. Une approche qui transparaît au travers du lancement de trois chipset distincts : un premier pensé pour les joueurs, les deux autres orientés vers le marché professionnel.

Source : TechPowerUp
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top