Do Not Track et vie privée : Yahoo! jette l'éponge

01 juin 2018 à 15h36
0
Face à la publicité ciblée, les autorités de régulation ne se sont toujours pas mis d'accord sur un standard permettant de mieux protéger les préférences de l'internaute. Yahoo! a finalement décidé de désactiver Do Not Track.

008C000005067254-photo-yahoo-dnt-logo.jpg
Pour mieux faire face à la publicité de plus en plus ciblée, le W3C, l'organisme chargé de réguler les standards du Web, a décidé d'opter pour un mécanisme via lequel le navigateur envoie une requête HTTP déclarant aux sites que l'internaute ne souhaite pas être tracé. Reste que les sites eux-mêmes doivent jouer le jeu pour être compatibles et Yahoo! a finalement décidé d'ignorer ce paramètre.

En mars 2012, Yahoo! fut l'une des premières sociétés à annoncer le déploiement de Do Not Track sur l'ensemble de ses sites Internet, une décision prise en accord avec le groupe DAA (Digital Advertising Alliance), un organisme accueillant d'ailleurs la régie publicitaire de Yahoo!.

La situation n'est toutefois pas aussi simple. D'un côté Yahoo! entendait permettre aux internautes d'être mieux protégés contre le ciblage publicitaire, de l'autre, la société souhaite retourner une expérience véritablement personnalisée sur chacun de ses sites internet. Cette stratégie passe par une forme de tracking afin d'analyser les articles les plus lus et ceux pour lesquels le temps de lecture est le plus important.

Finalement la firme de Sunnyvale a décidé de désactiver Do Not Track. Cela signifie donc que la société ne prendra plus en compte ce paramètre même si celui-ci a été activé au travers du navigateur. L'équipe chargée de plancher sur la vie privée chez Yahoo! explique ainsi : "nous n'avons toujours pas vu un standard unique qui soit vraiment efficace, facile d'usage et adopté massivement par l'industrie high-tech".

La société Yahoo! rappelle qu'elle propose à l'internaute de gérer directement le type de publicités affichées sur ses sites en fonction des intérêts de l'internaute ou, au contraire, en ignorant complètement ces derniers. Davantage d'informations sont disponibles sur cette page.

Les autres sociétés abandonneront-elles également Do Not Track ? Quoi qu'il en soit, ce n'est pas la première fois que le mécanisme créé la discorde. Par le passé, les différents éditeurs de navigateurs n'avaient pas réussi à s'entendre sur une implémentation standardisée.

A lire également :

IE10 : Microsoft maintiendra l'activation de Do Not Track par défaut
IE10 et Do Not Track : les annonceurs tâclent Microsoft
Do Not Track : la publicité s'oppose au blocage des cookies publicitaires par Mozilla


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Monopole de la recherche mobile : Google ciblé par une action collective aux USA
Orange attaque l'accord de mutualisation passé entre Bouygues et SFR
LinkedIn reste solide mais cherche toujours plus de croissance
Canonical stoppe le développement du projet Ubuntu pour Android
USA : la police d'un comté va live-tweeter l'arrestation de prostituées
Google met à jour ses applications bureautiques pour concurrencer Microsoft Office
Microsoft corrige en urgence la faille IE... même sous Windows XP
Sur Android Google Now propose de retrouver sa voiture garée
Infos US de la nuit : ATT discute avec Direct TV, Foursquare va se diviser en deux apps
Étendre le stockage d’un smartphone ou d’une tablette dépourvus de carte SD.
Haut de page