IE10 et Do Not Track : les annonceurs tâclent Microsoft

04 juin 2012 à 14h17
0
00D7000005208572-photo.jpg
En décidant d'activer par défaut la fonctionnalité Do Not Track au sein de la prochaine version de son navigateur Internet Explorer, Microsoft s'attire les foudres des annonceurs publicitaires.

Dans un récent billet publié par Dean Hachamovitch, vice-président d'Internet Explorer chez Microsoft, Il est expliqué qu'au sein de Windows 8, le navigateur Internet Explorer 10 activera par défaut la fonctionnalité Do Not track. Pour rappel, celle-ci découle d'une réflexion initiée par la FTC, le régulateur des pratiques commerciales aux États-Unis, qui s'interrogeait sur la protection de la vie privée de l'internaute vis-à-vis de la publicité ciblée. Le navigateur envoie alors une requête HTTP déclarant aux sites que l'internaute ne souhaite pas être tracé. Quitte à froisser les annonceurs, IE10 sera le premier navigateur à activer ce mécanisme par défaut.

Cette mesure n'est pas du goût du groupe ANA, l'association nationale des annonceurs aux Etats-Unis qui compte plus de 450 sociétés clientes représentant 9000 marques. Selon l'ANA, cette décision se traduira par une élévation des coûts pour déployer sa stratégie sur Internet et pour communiquer avec les consommateurs. Ils regrettent également que Microsoft ait pris la décision de choisir pour l'utilisateur si ce dernier pourra tirer parti des bénéfices de la publicité en ligne. « Il en résultera de la publicité en ligne sans pertinence et non ciblée », est-il ainsi expliqué dans un communiqué.

L'ANA ajoute que l'activation de Do Not track par défaut au sein d'IE10 met à mal le programme de régulation interne relatif au traitement des données de l'internaute et au sein duquel la firme de Redmond a elle-même participé. « La décision de Microsoft, effectuée sans discussion ni consensus avec l'industrie, a un impact sur des années d'efforts collaboratifs au sein de la communauté (...) Nous demandons à Microsoft de reconfigurer IE10, actuellement en version d'évaluation, pour désactiver par défault la fonctionnalité Do Not Track  », est-il ajouté.

Reste à savoir si la société Microsoft cèdera à cette pression.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Nortont 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ces deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
La Karma GSe-6 sera affichée à un prix de départ de 79 900 dollars
Basemark lance un nouveau bench GPUScore pour le haut de gamme et le Ray Tracing
Ubisoft : des hackers dérobent le code source de Watch Dogs: Legion et réclament une rançon
Taxe GAFA : les prélèvements reprendront dès le mois de décembre en France !
Après l'armée, c'est l'industrie automobile qui s'intéresse aux exosquelettes
scroll top