Publicité : Yahoo opère le rachat d'Interclick

02 novembre 2011 à 08h48
0
Le géant américain a décidé d'opérer le rachat de la société Interclick. Pour 270 millions de dollars, Yahoo acquiert les compétences de ce spécialiste de la publicité en ligne afin de se renforcer dans le secteur.

00FA000003895608-photo-logo-yahoo.jpg
Interclick annonce avoir été racheté par Yahoo. Cette dernière cherchait des terrains sur lesquels elle pourrait investir rapidement. Elle va donc se renforcer dans le domaine de la publicité. Dans un communiqué, Interclick précise que cette acquisition a été négociée pour 270 millions de dollars. Précisément, le moteur de recherche va racheter les actions de la société au prix de neuf dollars par action.

Michael Katz, p-dg et fondateur d'Interclick précise : « Par le passé, nous avons déjà collaboré de manière très proche avec Yahoo, nous avons donc une idée précise de la qualité de son apport pour le marché. La combinaison du Yahoo Premium Data et de nos services va contribuer à établir une bonne chaîne de valeurs pour nos clients ».

Pour rappel, après le limogeage de Carol Bartz début septembre, le groupe Yahoo a décidé de mettre en place un examen stratégique de son activité. Ce dernier doit donc servir à désigner les pistes pour de futurs investissements mais également les postes qui rapportent peu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top