Etats-Unis : un test du système de défense antimissile réussi

Emilia CAPITAINE
31 mai 2017 à 15h18
0
Les Etats-Unis ont réussi à arrêter et détruire un missile balistique intercontinental. Ce succès laisse entendre que les Américains seraient capables de se défendre en cas d'agression nord-coréenne.

Les Etats-Unis arrêtent et détruisent un missile balistique intercontinental



Un missile intercepteur au sol lancé depuis la base aérienne Vandenberg au sud de la Californie, a percuté et détruit une cible lancée depuis les Iles Marshall, a annoncé la Missile Defence Agency (MDA) ce mardi 30 mai 2017. Il s'agit du premier test du système de défense antimissile américain contre un missile balistique intercontinental.

Ce test visait à montrer que les Etats-Unis sont capables de se défendre contre une attaque de missile en utilisant le système Ground-based Midcourse Defense (GMD). Il avait également pour objectif de tester un composant mis à jour du dispositif. Le GMD est un système de déploiement mondial de capteurs dans la mer et dans l'espace : ces capteurs peuvent détecter un lancement de missile hostile et suivre la trajectoire du missile en vol. L'information fournie par le GMD permet, en théorie, aux centres de contrôle situés aux Etats-Unis de guider un missile intercepteur afin qu'il percute l'arme de l'ennemi pendant qu'elle est toujours dans l'espace et l'anéantisse.

01F4000005876530-photo-la-cor-e-du-nord-pr-pare-ses-missiles-pour-frapper-les-etats-unis.jpg


Un système de défense anti-missile perfectible



Mais dans le fonctionnement du GMD certaines failles demeurent. En effet, seuls 10 des 18 tests d'interception ont été couronnés de succès. Par ailleurs, d'après une information du LA Times, un test réalisé en janvier 2016 a été qualifié de succès alors qu'en réalité, l'intercepteur avait dévié de sa course à cause d'un dysfonctionnement de propulseur.

Même si la MDA affirme que le dernier test réalisé est réussi, ce succès est peut-être à relativiser, d'autant plus que l'agence est toujours en train d'analyser les résultats. Néanmoins, ce test a permis de montrer que les Etats-Unis sont capables de se protéger contre une attaque de missile balistique intercontinental à petit échelle, comme celle que la Corée du Nord pourrait être capable de lancer un jour. Mais ni la Corée du Nord, ni le système de défense anti-missile des Etats-Unis ne sont vraiment prêts. En effet, dans la mesure où plusieurs intercepteurs peuvent être nécessaires pour détruire une tête nucléaire ennemie, le GMD doit encore être testé dans une situation où plusieurs intercepteurs sont lancés en même temps. Mais une telle expérience n'est pas prévue avant la fin 2017, voire 2018.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top