Pour E. Schmidt, Google n'est qu'une victime de plus de la Commission européenne

19 octobre 2015 à 15h08
0
Alors que Google est le sujet d'une enquête à Bruxelles, l'ex-PDG Eric Schmidt estime que la société n'est qu'une victime parmi d'autres dont les maisons-mères sont localisées aux Etats-Unis.

Depuis des années, la Commission européenne scrute les activités de Google ainsi que ses pratiques commerciales afin de déterminer si la société entrave ou non les lois du commerce en vigueur au sein de l'Union européenne. Finalement, après avoir passé au crible les plaintes de plusieurs concurrents, Bruxelles a décidé d'ouvrir une enquête officielle. Plus précisément, Google est accusé d'entretenir une position anticoncurrentielle sur Android ainsi que sur les comparateurs de prix.

Lors d'un discours devant des étudiants de l'université de Standford, Eric Schmidt, ex-PDG de Google et siégeant toujours au conseil de direction, a répondu à plusieurs questions, l'une d'entre elles portant précisément sur les affaires en cours avec la Commission européenne.

035C000008211028-photo-google-ban.jpg

L'investisseur Chris Yeh rapporte les propos d'Eric Schmidt, lequel affirme alors : « De toute évidence, c'est problématique. Mais maintenant que les Européens sont concentrés sur toutes les sociétés américaines, c'est un peu plus facile. La loi européenne a un préjugé contre les grosses sociétés » Et d'ajouter : « Il y a un commissaire en Europe qui a fait une étude sur laquelle il a listé 32 sociétés, dont 31 sont américaines »

Précédemment, la Commission européenne a ouvert des enquêtes sur Microsoft, IBM, Qualcomm ou encore Intel.

Sur le même sujet :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top