Edward Snowden et la révélation de PRISM : "Si c'était à refaire, je le referais"

Par
Le 11 mars 2014
 0
L'ancien analyste de la NSA Edward Snowden, à l'origine des révélations autour de l'initiative PRISM, s'est exprimé par vidéoconférence à l'occasion du festival South by Southwest. Il est revenu sur sa démarche qui a fait trembler le Web en juin 2013.

00fa000006165098-photo-edward-snowden-obtient-le-statut-de-r-fugi-en-russie.jpg
Début juin 2013, le monde entier découvrait PRISM, un programme de surveillance de très grande envergure piloté par la NSA, les services secrets américains. Des révélations appuyées par des milliers de documents internes fournis par Edward Snowden, un ancien employé de la NSA âgé de 29 ans. Depuis, Edward Snowden a élu domicile en Russie, pays duquel il ne peut pas sortir, du fait notamment des menaces qui pèsent sur lui.

C'est donc via Google Hangout qu'il s'est exprimé durant une heure à l'occasion d'une conférence programmée au festival SXSW, au Texas. L'analyste a répondu aux questions du public, et en a profité pour donner, une nouvelle fois, sa vision des choses. Une intervention pas toujours très fluide, et pour cause : la connexion transitait par pas moins de 7 proxy pour éviter au lieu d'enregistrement d'être découvert.

« J'ai fait le serment de soutenir et de défendre la Constitution des Etats-Unis, et je l'ai vu bafouée à très grande échelle » a-t-il expliqué, ajoutant n'avoir aucun regret. « Si c'était à refaire, je le referais. »

Ses déclarations recoupent des constats déjà effectués au préalable, par lui-même, mais également par de grandes entreprises du Web, qui ont découvert le pot-aux-roses en même temps que les internautes. La nécessité de la mise en place de mesures de chiffrements gérées par les entreprises, dans l'optique de protéger les communications et la vie privée. Des démarches accélérées notamment par Yahoo! ou Google depuis la découverte de PRISM.

« Ces révélations ont été bénéfiques au public. Elles ont été bénéfiques au gouvernement. Elles ont été bénéfiques à toutes les sociétés du monde. Nos communications sont plus sécurisées et nous avons désormais une interaction civique sur ce qu'il se passe » estime Snowden. Selon ce dernier, le gouvernement américain n'a encore pas découvert toute l'étendue de sa fuite de données.

« La NSA met le feu, vous êtes les pompiers »

Si Edward Snowden considère que « beaucoup de progrès » ont été faits depuis la révélation de PRISM, il ajoute que tout reste à faire. « Il ne faut plus que des gens comme le directeur national du renseignement, James Clapper, puissent se rendre devant le Congrès et mentir. Et que les membres de la commission, qui savent tous qu'il ment, car ils ont accès à des documents secrets, l'applaudissent. »

Snowden estime que les technologies de chiffrement ne devraient pas être limitées aux entreprises, et que n'importe quel internaute devrait y avoir accès, et être en mesure de comprendre. « Ce n'est pas un art obscur, il faut l'étudier. Pour lui, l'avenir est entre les mains des internautes. « La NSA met le feu à Internet, vous êtes les pompiers » a-t-il lancé sous un tonnerre d'applaudissements.

La totalité de son intervention est disponible dans la vidéo ci-dessous.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Technologies et politique

scroll top