Kim Dotcom remet en ligne le site de Mega avec un domaine néo-zélandais

13 novembre 2012 à 10h46
0
Malgré les difficultés rencontrées en fin de semaine dernière, le site de Mega, le nouveau futur service d'hébergement en ligne de Kim Dotcom, est enfin accessible. L'adresse Me.ga laisse néanmoins place à un nom de domaine moins original.

Il y a d'abord eu le Gabon - pays d'origine de l'extension de domaine .ga - qui ne voulait pas que Kim Dotcom puisse utiliser l'adresse Me.ga pour son nouveau service. Puis, quelques heures plus tard mercredi dernier, ce sont des hackers qui ont redirigé l'adresse vers leur compte Twitter. Inutile de préciser que l'arrivée sur la Toile du site de Mega, composé pour l'heure d'un simple teasing, a beaucoup fait parler d'elle.

01F4000005513319-photo-mega.jpg

Mais ces mésaventures n'ont pas empêché Kim Dotcom d'annoncer lundi soir la (re)mise en ligne du site de Mega. « La Nouvelle-Zélande sera le foyer de notre nouveau site : Mega.co.nz » a-t-il déclaré sur Twitter. Une plateforme « alimentée par la légalité et protégée par la loi » a renchéri le fondateur de feu Megaupload.

Une URL certes moins classe que la précédente, mais qui devrait garantir à Mega une exposition sans risque sur la Toile, puisque la Nouvelle-Zélande se montre particulièrement amicale vis-à-vis du magnat du Web. Pour l'heure, le site de Mega s'avère très sobre, confirmant une ouverture le 19 janvier prochain et proposant notamment aux développeurs de s'inscrire à une alerte pour accéder aux APIs du service quand elles seront disponibles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top