Brevets : Google et Samsung s'allient pour 10 ans

27 janvier 2014 à 08h16
0
Alors que les marchés du smartphone et de la tablette sont rythmés par les diverses plaintes pour violations de propriétés intellectuelles, Google et Samsung annoncent avoir signé un accord de dix ans.

00B4000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
Afin de mieux se prémunir contre les dépôts de plaintes de leurs concurrents respectifs, Google et Samsung ont décidé de renforcer leur partenariat, lequel inclut désormais le partage de leurs propriétés intellectuelles.

Qu'il s'agisse du multipoint, de l'ergonomie du système, des technologies de synchronisation, de l'usage des différents capteurs ou encore des composants de l'appareil photo, plusieurs des éléments fondamentaux constituant le smartphone ou la tablette se sont trouvés au cœur de diverses discordes juridiques. Dans ce contexte très concurrentiel, Google s'est alors rapproché de son principal partenaire Samsung, lequel détiendrait aujourd'hui plus de 80% du marché Android.

Dans un communiqué officiel, Samsung rapporte les propos d'Allen Lo, responsable des propriétés intellectuelles chez Google, lequel affirme : « nous sommes ravis de nous joindre à cet accord de brevets transverses avec notre partenaire Samsung (...) en travaillant sur de tels partenariats, les sociétés peuvent réduire les contentieux et se concentrer davantage sur l'innovation ». Pour Seungho Ahn, directeur du centre des propriétés intellectuelles chez Samsung, il s'agit de montrer l'exemple « au reste de l'industrie » qu'une coopération vaut mieux qu'une confrontation.

007D000005376132-photo-samsung-logo-sq-gb.jpg
Par le passé, Samsung a notamment dû faire face aux dépôts de plaintes d'Apple aux États-Unis, en Asie ainsi qu'en Europe. Google, ainsi que plusieurs fabricants Android - dont Samsung - se trouvent actuellement en ligne de mire du groupe Rockstar Bidco, une société fondée par Microsoft, Apple, Sony et BlackBerry au lendemain du rachat groupé des brevets de Nortel. De son côté Microsoft pointant plusieurs infractions à ses technologies, a négocié divers accords avec les partenaires de Google afin de percevoir quelques dollars sur chacune des ventes de leurs terminaux.

Afin de mieux se positionner, Google avait effectué le rachat de Motorola Mobility en août 2011 pour 12,5 milliards de dollars et plusieurs spécialistes s'accordent à penser que cette initiative visait principalement à récupérer les divers brevets du spécialiste de la mobilité.

Le rapprochement entre Google et Samsung inclut le partage de leurs technologies déposées respectives mais également les brevets qui seront validés au cours des 10 prochaines années. Notons au passage que les deux sociétés ne semblent pas avoir restreint cet accord au seul domaine des terminaux mobiles.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! rachète Cloud Party,  spécialiste du jeu en ligne
Logitech lance une solution de visioconférence à moindre coût pour les PME
App.net lance Backer, une plateforme de crowdfunding pour développeurs et startups
Wikipédia ajoute la voix à ses pages dédiées aux célébrités
Google rachète DeepMind, spécialiste de l'intelligence artificielle
Live Japon : De la bague fume-cigarette à la montre-Bluetooth = Casio
Revue de Web : une bonne raison de quitter Facebook !
Infos US de la nuit : date d'update Windows 8.1, un Brésilien sauve Facebook, Icahn contre-attaque
2014 : le début de la fin du Freemium ?
Smartphones : la Corée du Sud s'oppose aux applications impossibles à désinstaller
Haut de page