Les logiciels de sécurisation de la Hadopi reviennent par la porte des Labs

22 février 2012 à 17h42
0
La haute autorité ouvre à nouveau les débats au sujet des logiciels dits de sécurisation. Par l'intermédiaire des Labs, la Hadopi précise que l'objectif est de protéger les informations privées circulant au sein d'un réseau local (LAN).

00FA000004822096-photo-hadopi.jpg
Dans une note publiée sur le site dédié aux Labs Hadopi, la cellule de recherche baptisée « Réseaux et Techniques » demande à chaque personne intéressée de participer aux débats portant sur l'éventuelle mise en place des logiciels de sécurisation. Cet « appel à expérimentations ouvert au public » pourra ensuite déboucher sur la mise au point de projets de spécifications fonctionnelles.

Pour rappel, ces moyens de sécurisation sont des dispositifs qui peuvent permettre à un internaute d'avoir connaissance de l'état de sa connexion Internet. La loi Hadopi introduit en effet une obligation de sécurisation de cette dernière, ces logiciels qui seront éventuellement proposés permettront ensuite à la Hadopi « d'étudier avec bienveillance », selon les mots de la Hadopi, les dossiers de ceux qui, malgré l'installation de ce programme, seraient pris dans ses filets.

Des premières spécifications fonctionnelles (document servant de base de réflexion) avaient été publiées. Michel Riguidel, le « père fondateur » de ces premiers travaux nous avait ensuite confié que les premiers logiciels pourraient arriver en juin 2011. A l'époque, certaines pistes avaient été évoquées comme la constitution de listes noires et blanches entraînant le blocage d'entités informatiques comme des logiciels, des noms de fichiers, des extensions de fichiers (ex : .mpeg, .ogg, .wma, etc.), des sites (URL), des ports de communication ou bien encore des plages d'adresses.

Désormais les réflexions tournent autour de la protection des données privées circulant au sein du réseau local (LAN), précise le Lab. Les premières pistes évoquent la mise en place non-obligatoire d'un dispositif capable de filtrer les flux entrants et sortants de ce réseau local. Les personnes intéressées peuvent dès à présent écrire à l'adresse inscrite sur cette page pour partager leurs observations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top