Accusé de "piratage", le ministère de la Culture reconnaît un problème technique

01 juin 2018 à 15h36
0
Ce lundi nous avons expliqué une petite anecdote au sujet d'une bourde du ministère de la Culture. Le magazine en ligne La Tribune de l'Art accusait clairement les services en charge de la gestion du site Internet du ministère de la Culture d'avoir réutilisé sans son consentement une photographie prise par son directeur de la publication. Cette fois, la rue de Valois a bien crédité la photo en cause.
00A0000003560952-photo-frederic-mitterand-et-costa-gavras-lors-de-l-hommage-claude-chabrol-la-cin-math-que-fran-aise-le-17-septembre-2010.jpg

Le ministère admet donc sa faute à demi-mot puisqu'il évoque un « problème technique d'affichage du crédit de photo » et présente également ses excuses à l'auteur de la photographie en question. Un message au bas de la page concernée fait donc office d'excuses. Il explique qu': « à présent ce défaut d'affichage est résolu et la photo a retrouvé son crédit d'origine ».

Bien que cette affaire soit close selon l'auteur de la photographie, elle montre également le décalage entre un discours protecteur des droits d'auteurs et une application parfois hasardeuse. Sans non plus jeter la pierre sur cette photographie, le logo Hadopi, les plusieurs chansons utilisées par l'UMP lors de campagnes (MGMT, Daft Punk...) sans autorisation, ces organismes pourraient choisir d'adopter un « code de bonne conduite ». Histoire de donner l'exemple...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Zune Marketplace et Zune Pass disponibles en France dès cet automne
United Internet AG (GMX) a racheté Mail.com
Oracle Fusion Applications sera disponible en 2011
Yahoo! s'attaquera à FaceTime sur les smartphones
Bing : future version en HTML5 optimisée pour IE9
IE9 bêta : 2 millions de téléchargements en 48 heures
IBM rachète Netezza pour $1,78 milliard
HP ne poursuivra finalement pas son ex-PDG
Le Paquet Telecom pourrait être intégré par ordonnances
Gameloft revendique 20 millions de jeux vendus sur l'App Store
Haut de page