ID Data & Privacy : Apple va permettre de télécharger ses données

Par ,
le jeudi 24 mai 2018
À la veille de l'application officielle du RGPD, Apple vient de dévoiler un site permettant aux utilisateurs résidant en Union européenne de télécharger leurs données.

Même si la page Apple ID Data & Privacy n'est pour l'instant utilisable que par les européens, Apple promet que ce service sera disponible dans les mois à venir pour le reste du monde.

apple id data & privacy


Un portail pour contrôler ses données Apple


Alors que le Règlement Général de Protection des Données (RGPD) prendra effet demain et que Facebook est toujours sous le feu des critiques pour le scandale Cambridge Analytica, c'est au tour d'Apple d'annoncer un outil permettant de contrôler les données stockées.

Le site https://privacy.apple.com/ permet de se connecter via son identifiant Apple, pour ensuite accéder à un page pour « Gérer ses données ».

Au menu, un onglet pour obtenir une copie de ses données, un autre pour faire corriger celles qui seraient incorrectes et enfin, la possibilité de désactiver temporairement son compte ou de le supprimer définitivement. Notez que seule cette dernière option permet de supprimer définitivement ses données.

apple id data & privacy


Reste un léger souci : Apple pouvant disposer de beaucoup de données sur vous, la copie des données peut prendre la forme d'un fichier... vraiment imposant. Pour en simplifier la préparation et le téléchargement, il est possible de demander à ce que la copie soit coupée en plusieurs fichiers de taille raisonnable.

Google, Facebook... : vous pouvez faire de même !


Apple n'est bien sur pas le seul acteur à proposer des outils permettant de connaître toutes les données personnelles qui sont stockées. Prenons l'exemple de Facebook : le réseau social connaît énormément de choses sur vous... et vous permet d'y accéder. Il faut en faire la demande, via une page de contact. Il serait même possible de les faire corriger voir supprimer, selon la FAQ Facebook.

Il est aussi possible de consulter un résumé des données retenues par Google. Sur la FAQ Google, aucune mention d'une suppression possible, même s'il est possible de savoir précisément quel service génère quelles données. Vous pouvez bien entendu les télécharger.

Chez Microsoft, on propose plutôt un Privacy Dashboard, permettant de retrouver son historique d'activité (localisation incluse), de créer et télécharger une archive de ses données personnelles ou encore de gérer plus finement ses paramètres de publicité.

privacy dashboard


Twitter, mais aussi LinkedIn ou encore Discord ont tous changé leur façon de gérer et de présenter les données personnelles collectées et stockées. Nul doute que les dernières entreprises ne proposant pas de tels outils finiront par rentrer dans le pas, peu après le 25 mai.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top