Des inquiétudes sur ce que font les marques des données personnelles

01 juin 2018 à 15h36
0
Un sondage conduit par l'Observatoire Société et Consommation indique qu'une partie des Français demeurent inquiets quant au traitement réservé à leurs informations personnelles. Certains refusent désormais toute communication de ce type.

Manque de transparence ou d'un cadre clair sont les deux critiques régulièrement émises par les consommateurs au sujet du traitement réservé aux informations personnelles qu'ils communiquent. Selon un sondage de l'Observatoire Société et Consommation pour la société Fellowes, spécialisée dans la protection des données, certains se disent à présent inquiets.

En France, ils seraient 67% parmi les sondés à avoir communiqué en ligne cette année des informations personnelles à une entreprise ou une administration. Un chiffre en nette augmentation par rapport à 2012 (50%). 80% d'entre eux disent également avoir transmis au moins un document papier à une organisation sur la même période, contre 75% en 2012.

Deux tiers des personnes interrogées s'inquiètent également de l'utilisation de leurs données personnelles. De quoi provoquer chez certains d'entre eux des comportements de méfiance. Le même rapport précise que 76% des sondés ont ainsi déjà refusé de transmettre des données personnelles en ligne.

0258000008105750-photo-gogole-vie-priv-e-banner-gb.jpg


A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bouygues Telecom dope les chiffres de Spotify
Le retrait de colis débarque en stations-service
Blend Web Mix - Mill Engine : la console de gestion multiplateforme des développeurs Web
Droidjack : des Français arrêtés pour avoir utilisé un virus espion sur Android
Darty ne tombe pas dans les bras de la Fnac (màj)
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page