La Poste teste Identic, son projet d'identité numérique

16 mai 2011 à 18h25
0
Le groupe La Poste avec la société française MyID.is dévoilent le service de certification d'identité numérique baptisé « Identic ». Un test a même été lancé début mai dans le département de l'Essonne.

00FA000004271186-photo-identic.jpg
Le projet Identic se présente comme un service permettant de se créer, grâce notamment à son code postal, une « identité numérique de confiance ». Concrètement, toute personne peut s'inscrire sur un site (https://identic.laposte.fr), un facteur ou un guichetier de La Poste va alors vérifier l'identité lors de la remise d'un courrier recommandé (sans procuration possible et avec vérification obligatoire de la pièce d'identité).

Une fois cette procédure effectuée, un internaute peut afficher, s'il le souhaite, un logo prouvant son identité sur un site tiers qui accepte la certification Identic. Ce label fonctionne donc de manière similaire au Facebook Connect et permet à un internaute de n'utiliser qu'un seul identifiant pour se connecter à plusieurs sites.

Pour rappel, MyID.is avait déjà présenté en 2007 sa solution de certification de l'identité sur Internet. Son fondateur, Charles Nouÿrit nous expliquait alors vouloir lutter contre les problèmes de falsification d'identité sur le web, dans la blogosphère et les réseaux sociaux. Plus récemment, la start-up avait même été remarquée par l'ex-secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet dans le cadre d'IDéNum.

Aux Etats-Unis, en 2008, Google, IBM, Yahoo, Microsoft et Verisign avaient annoncé leur entrée au conseil d'administration de la fondation OpenID afin d'encadrer le développement du standard d'identification sur Internet. Ce regroupement devait alors permettre à un internaute de pouvoir se connecter à des sites compatibles et d'autoriser ces derniers à rapatrier leurs profils personnels crées sur les serveurs de Yahoo, Google, Microsoft...

De son côté, Identic est en phase de test pour les habitants du département de l'Essonne. Par contre, La Poste précise que le service est payant à hauteur d'un euro par mois, soit 6 euros pour 6 mois d'utilisation. Reste donc à connaître l'impact qu'aura ce type de service auprès des utilisateurs français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des adresses IP destinées à l’Hadopi auraient été découvertes sur un serveur
Wordpress 3.2 ne supportera plus IE 6
Opera : bientôt le support de Jabber et du paiement mobile ?
Insolite : un bébé appelé
Panasonic Lumix FS22 : un compact bijou bourré d'arguments marketing
TV 3D : Samsung proposera des téléviseurs compatibles avec des lunettes RealD
Gigabyte dévoile des Radeon HD 6750 et 6770 passives
TomTom Start 20 : l'entrée de gamme prend du galon
Apple : vers un iPhone 4S avant l'iPhone 5 ?
VMware rachète un service de gestion de l'IT dans le cloud
Haut de page