Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G

16 septembre 2020 à 07h50
155

En comparant les antagonistes de la 5G au « modèle Amish », le président de la République a dit le fond de sa pensée. Mais il a aussi suscité la colère des ONG environnementales.

Très attendu par la centaine d'entrepreneurs de la French Tech qui avaient pris place dans la salle des fêtes de l'Élysée, Emmanuel Macron n'a pas déçu, lundi, au moment de s'exprimer sur la 5G, dont les enchères démarreront le mardi 29 septembre prochain. Le chef de l'État a ouvertement critiqué les opposants à la prochaine technologie mobile. Depuis, les réactions tombent.

« Tordre le cou à toutes les fausses idées » autour de la 5G

Au lendemain de la publication de la pétition de quelque 70 élus de gauche et écologistes réclamant un moratoire sur la 5G ainsi qu'un débat public, le président de la République avait à cœur de rappeler qu'il n'était pas question d'envisager un report ou un ajustement du calendrier de la technologie de cinquième génération.

« Oui, la France va prendre le tournant de la 5G », a confirmé Emmanuel Macron, devant les représentants de start-up. « La France est le pays des Lumières, c'est le pays de l'innovation », a-t-il poursuivi, partageant sa volonté de « tordre le cou à toutes les fausses idées. Oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c'est le tournant de l'innovation ».

Le chef de l'État a ensuite adressé une pique particulièrement bien sentie à l'encontre des élus qui pour certains, comme Jean-Luc Mélenchon, François Ruffin ou Yannick Jadot, vont même jusqu'à réclamer un référendum sur la 5G, n'hésitant pas à les accuser de vouloir revenir « à la lampe à huile ». Et le président de poursuivre : « Je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine ». Vous avez dit « punchline » ?

Les Amis de la Terre et Greenpeace manient l'ironie pour répondre à Emmanuel Macron

Il ne faut pas être devin pour deviner que les mots d'Emmanuel Macron provoqueraient un tollé. Et ça n'a évidemment pas manqué. Mardi, plusieurs ONG et associations ont réagi aux propos du président, comme l'organisation Les Amis de la Terre, qui s'est renommée « Les Amish de la Terre, pour des sociétés rétrogrades » sur Twitter, mardi, « dans une logique de transparence et de cohérence » (ironie).

Le message des « Amish de la Terre » a été repris par Greenpeace France, en fin de matinée. « Solidarité avec les Amish de la Terre. Signé les "Ayatollahs-Khmers verts" qui font pipi sous la douche solaire », a répondu l'ONG.

Les opposants à la 5G devront désormais sans doute se contenter d'attendre le prochain rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) sur les risques sanitaires potentiellement provoqués par la technologie, attendu pour le premier semestre 2021.

Source : The Local

Modifié le 16/09/2020 à 08h56
155
71
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top