SAP compte investir dans la transformation numérique et les start-up

17 avril 2015 à 16h27
0
Bill McDermott promet d'investir dans deux domaines : les start-up et la transformation numérique des entreprises. Le PDG de SAP devrait mettre 100 millions d'euros sur la table.

Opération séduction chez SAP. Le géant allemand de l'ERP et des progiciels a dépêché Bill McDermott, son PDG, à Paris pour une série de rendez-vous et d'annonces. A l'occasion de l'ouverture du nouveau QG européen du groupe à Levallois-Perret (à la tour So Ouest), le dirigeant a tenu à préciser les directions vers lesquelles le groupe tend.

0190000008006558-photo-so-ouest.jpg

La tour So Ouest à Levallois-Perret


Alors que SAP a prévu de supprimer pas moins de 2 200 emplois, la société souhaite à présent davantage saisir le créneau de la transformation numérique. « La capacité à gérer la transformation digitale va déterminer les positions des leaders de demain. Il existe un besoin de digitaliser nombres de processus encore compliqués, je pense aux notes de frais par exemple », explique Bill McDermott.

Dans cette logique de « digitaliser nombre de ces processus pour améliorer la vie des travailleurs », le PDG de SAP met en avant ses outils traditionnels que sont les ERP ou encore sa base de données HANA. Mais cet objectif passera également, selon la direction, par les start-up et les étudiants.

Rencontre avec François Hollande et Emmanuel Macron

Autre angle d'attaque de SAP, les start-up. Après un rendez-vous avec François Hollande, Bill McDermott indique s'être entendu avec le chef de l'Etat et Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, sur les moyens de « créer une atmosphère permettant de mettre sur pied une entreprise en France ».

012C000008006536-photo-bill-mcdermott.jpg

Bill McDermott, PDG de SAP lors de l'inauguration du siège européen du groupe/Crédit : Clubic


Dans ce cadre, une enveloppe de 100 millions d'euros est promise par la direction du groupe allemand. Selon Les Echos, le budget doit s'étaler sur cinq années pour que des structures puissent se développer dans les zones européennes dans lesquelles SAP officie. A l'image de ce que fait déjà SAP avec son Startup Focus Program, les jeunes pousses seront particulièrement sélectionnées dans les domaines de la transformation numérique des industries.

Pour Bill McDermott : « il faudra davantage tisser des liens avec les étudiants et formations de Data Scientist pour construire un écosystème autour des start-up ». SAP va ainsi maintenir sa stratégie de partenariats auprès de certains établissements supérieurs.

SAP tisse ses liens en Europe

Fin 2013, Thierry Breton (PDG d'Atos) avait mené une mission avec Jim Hageman Snabe, le PDG de SAP d'alors. Les dirigeants avaient la tâche « d'aider l'Europe à construire sa vision dans le domaine de l'Open Cloud en termes de régulation d'un marché intérieur des données au sein de l'UE ».

A présent Bill McDermott témoigne sa confiance envers les plans de la nouvelle France industrielle et présente SAP comme membre d'un « partenariat renforcé » avec l'Etat. « Les partenariats publics/privés sont un bon moyen d'avancer, de progresser », insiste le dirigeant.

Mises en place par Arnaud Montebourg mais remaniées par Emmanuel Macron, ces mesures (réduites à présent à une dizaine) seront présentées à la fin du mois de mai. L'objectif est, entre autres, de faire la part-belle à la transformation numérique des usines et de certaines entreprises.

A lire également

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet