Atos et OVH missionnés pour piloter une mission sur le cloud français

Par
Le 26 septembre 2013
 0
Lors de la présentation des projets de réindustrialisation pour la France, François Hollande avait mis l'accent sur plusieurs volets numériques. Dans ce cadre, une mission portant sur le développement du cloud par des acteurs français était évoquée. Elle sera menée conjointement par Thierry Breton (PDG d'Atos) et la société OVH.

00fa000001770426-photo-thierry-breton.jpg
Thierry Breton, le p-dg d'Atos, vient d'être mandaté pour co-piloter une mission destinée à promouvoir les acteurs français du cloud computing. Il sera épaulé par OVH pour, selon les vœux du président de la République, « soutenir l'innovation des acteurs et à accompagner les éditeurs de logiciels dans le passage de leur offre en SaaS ».

Pour rappel, en septembre dernier, François Hollande avait présenté un plan destiné à la « réindustrialisation de la France » dont plusieurs points étaient relatifs au numérique (.pdf). Le volet cloud rappelait ainsi que « la France dispose d'un tissu actif de PME innovantes dans le domaine comme OVH, Gandi ou encore Numergy. De nombreuses grandes entreprises sont par ailleurs actrices de ce domaine de l'économie numérique comme Cap Gemini, Orange, Atos ou Thales ». L'ambition de ce focus, dont la portée est pour le moment plutôt floue, était alors de permettre de connaître les besoins des sociétés françaises du secteur.

Pour rappel, plusieurs initiatives ont déjà émergé suite au projet Andromède, un consortium regroupant investisseurs privés et publics en matière de Cloud computing. En dehors de Numergy (SFR et Bull) et de Cloudwatt (Orange et Thales), Atos a joué une autre carte en dévoilant en février 2012 Canopy, en partenariat avec EMC et VMware. L'objectif de la nouvelle société, dont le dirigeant est nommé par Atos, était de proposer aux acteurs publics et privés un portefeuille de solutions cloud.

Le plan industriel voulu par la présidence comprend également un volet européen puisque Thierry Breton mènera également une seconde mission en binôme. Selon l'AFP, Jim Hageman Snabe, le p-dg de SAP, aura aussi la tâche « d'aider l'Europe à construire sa vision dans le domaine de l'Open Cloud en termes de régulation d'un marché intérieur des données au sein de l'UE ».

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top