BlackBerry rachète Cylance, spécialisée dans les dispositifs de sécurité basés sur l’IA

le 01 mars 2019
 0
Cylance

C'est désormais acté, BlackBerry a finalisé le rachat de Cylance, une société spécialisée dans le développement de technologies de sécurité basées sur l'IA et le Machine Learning. Cette acquisition permet à BlackBerry d'ajouter de nouvelles technologies au copieux portfolio qu'il s'est peu à peu constitué en matière de solutions de sécurité.

Comme le rappelle AnandTech, Cylance est notamment à l'origine d'une technologie sophistiquée mêlant Machine Learning et intelligence artificielle pour prédire, détecter et prévenir de menaces connues... ou inconnues. Une technologie dont BlackBerry pourrait très vite faire bon usage.

Des applications dans les domaines de l'IoT et des véhicules autonomes


De manière concrète, le géant canadien pourrait exploiter ces algorithmes pour renforcer la protection de ses plateformes QNX et Spark, employées notamment dans les domaines des véhicules autonomes et de l'internet des objets.

En effet, l'outil mis au point par Cylance semble particulièrement adapté pour prédire quels types de failles ou de vulnérabilités pourraient apparaître sur des appareils et dispositifs connectés dont le développement reste finalement récent. Les algorithmes de Cylance combleraient ainsi, tout du moins en partie, le manque de recul des chercheurs en sécurité face à ces technologies émergentes.

Un rachat chiffré à hauteur de 1,4 milliard de dollars


Pour racheter Cylance et ses technologies, BlackBerry a dû consentir à allonger les billets. On apprend que la transaction s'est chiffrée à hauteur de 1,4 milliard de dollars. Une somme substantielle pour une compagnie fondée en 2015 par d'anciens d'Intel et de McAfee. Stuart McClure, fondateur de Cylance, restera à son pose de président de ce qui prendra désormais le nom de BlackBerry Cylance. La société devrait, d'après AnandTech, opérer en tant qu'unité indépendante au sein de BlackBerry Ltd.

Cylance s'ajoute à la liste désormais conséquente des sociétés rachetées par BlackBerry en vue d'étoffer son catalogue de technologies liées au large secteur de la sécurité numérique. En 2014, la firme avait ainsi procédé à l'acquisition de Secusmart GmbH, spécialisée pour sa part dans les enregistrements haute sécurité, les protections anti-écoutes et le chiffrement de données à la volée.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
scroll top