L’Arcep pense que la situation des opérateurs va s’améliorer en 2015

Par
Le 09 octobre 2014
 0
Le président du régulateur des télécoms estime que l'année prochaine sera plus propice aux fournisseurs de services de communication. Jean-Ludovic Silicani affirme que leurs marges s'amélioreront en 2015.

00fa000007201862-photo-logo-arcep.jpg
Jean-Ludovic Silicani considère que la santé financière des opérateurs devrait s'améliorer en 2015. Interrogé par Le Figaro, le président de l'Arcep précise qu'après : « deux années successives de recul des revenus des opérateurs, en 2012 et 2013, nous assistons en 2014 à un ralentissement de cette baisse. Les prix et le revenu par abonné, sur le fixe comme sur le mobile, se sont désormais stabilisés (selon l'observatoire de l'Arcep). Il est raisonnable de penser que le chiffre d'affaires et les marges du secteur vont s'améliorer en 2015 ».

Pour le responsable, cette embellie est possible grâce notamment aux investissements consentis par les opérateurs sur leurs réseaux et aux marges qu'ils réalisent dès à présent. Autre point permettant de faire progresser les acteurs du secteur, la concurrence.

L'Arcep considère en effet que « le marché est désormais suffisamment concurrentiel. Il sort d'une cure d'amaigrissement qui a contribué à son assainissement. Les opérateurs français vivaient sur un modèle de coûts élevés, parce que la concurrence n'était pas suffisante pour les pousser à la rationalisation ».

Autant d'éléments qui pourraient sourire aux opérateurs. Pour rappel, l'année a été compliquée pour certains d'entre eux. Numericable a réalisé le rachat de SFR. Quant à Bouygues Telecom, il a fait comprendre en juin dernier qu'il réfléchissait à céder son activité. En l'absence d'offres suffisantes, l'opérateur a finalement remis son travail sur l'ouvrage et dévoilé un décodeur Android TV et de nouvelles offres fibre.



Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top