Test Xiaomi Mi Electric Scooter Essential : que vaut la trottinette électrique à moins de 300 euros ?

David Nogueira
Spécialiste automobile
08 septembre 2020 à 18h09
1
8

Nous avons testé la nouvelle trottinette électrique d’entrée de gamme de Xiaomi. Comme son nom l’indique, la Mi Electric Scooter Essential s’adresse aux utilisateurs à la recherche d’un produit abordable (moins de 300 euros) et qui aura pour mission de les transporter sur de courts trajets.

Parmi la multitude d’annonces que Xiaomi a faites en juillet dernier, le constructeur chinois a dévoilé de nouvelles trottinettes électriques, les Mi Electric Scooter 1S, Pro 2 et Essential.
C’est cette dernière, vendue moins de 300 euros, que nous avons d’abord reçu pour test. D’abord, car nous comptons aussi bien tester les deux autres, pour savoir si oui ou non les trottinettes de chez Xiaomi méritent toujours autant leur cote de popularité.
Pour en revenir à "l’Essential", ce modèle s’adresse aux utilisateurs à la recherche d’une solution de mobilité plutôt abordable, facile à transporter et pour un usage composé essentiellement de trajets courts. Un modèle qui, comme son nom l’indique, va à l’essentiel donc, intégrant une batterie lithium-ion (5100 mAh - 187 Wh) promettant une autonomie de 20 km (sous certaines conditions), une vitesse de pointe de 20 km/h assurée par un moteur 250 watts et un poids de 12 kg qui en fait un produit assez facile à porter lorsque c’est nécessaire au cours de ses déplacements quotidiens. Voyons quelles sont les forces et les faiblesses de cette nouvelle Xiaomi Mi Electric Scooter Essential.

La Xiaomi Mi Electric Scooter Essential est semblable aux autres modèles

Xiaomi Mi Electric Scooter Essential : fiche technique

  • Puissance moteur : 250 watts
  • Roues : 8,5 pouces gonflables
  • Vitesse maximale : 20 km/h
  • Autonomies annoncées : jusqu'à 20 km
  • Affichage écran LCD : Oui, textuel couleur
  • Type de frein : à disque à l'arrière, régénératif à l'avant
  • Suspensions : aucune
  • Batterie : 36 volts 7,8 Ah
  • Temps de charge : environ 3h30
  • Dimensions dépliée : 108 x 114 x 43 cm
  • Dimensions pliée : 108 x 49 x 43 cm
  • Poids : 12 kg
  • Poids max supporté : 100 kg environ

Un design qu'on reconnaît facilement

Côté look… les modifications opérées et vraiment notables sont assez timides depuis la Mi Electric Scooter M365 testée l’année dernière. C’est d’ailleurs ce qui vaut à ces modèles d’être si facilement identifiables. Du coup, avec l’ajout de quelques éléments tels que les catadioptres sur les flancs à l’avant et à l’arrière pour se mettre en conformité, ce millésime 2020 évolue peu… quoi que.

Toujours la même forme lorsqu'elle est pliée

En effet, si la mécanique de pliage ne change pas, mais la structure semble encore un peu renforcée. On se dit que pour casser la colonne du guidon, il faudrait quand même y aller franchement comme un sauvage - n’y voyez d’ailleurs aucun défi - mais qui sait, avec le temps…
Le constructeur revendique une procédure de pliage en 3 secondes. Pourquoi pas, on n'est pas loin et la manoeuvre n'impose aucune difficulté, ni même de se baisser au ras du sol pour déverrouiller les sécurités, mais le form factor de l'engin une fois plié peine encore à nous convaincre.

Nous ne sommes toujours pas fans du mécanisme intégré la sonnette qui retient le guidon par le garde-boue. On ignore même si celui-ci représente beaucoup de cas de casse, mais il n'est pas rare de croiser des Mi Electric Scooter dont le garde-boue a été amoché ou cassé. Peut-être parce que les utilisateurs ont oublié qu’il ne faut pas appuyer dessus avec le pied pour freiner.
Quoi qu’il en soit, à peine a-t-on empoigné la Mi Electric Scooter Essential (pour la sortir du carton) qu’on ne peut que confirmer que le poids de 12 kilos est un atout de taille pour le quotidien. 
Du côté des dimensions, pas de changement, l'empattement reste bon et cela se traduit par une bonne maniabilité.

Le deck conserve des proportions que certains trouveront peut-être trop justes en largeur, mais nos deux pieds chaussés en 43 s’y sont facilement fait une place. C’est un peu le compromis à faire pour conserver un modèle plutôt svelte. Lors de nos tests, la météo était particulièrement clémente donc nous n’avons pas pu vérifier si des problèmes de grip sur le deck sont à redouter. Nous avons bien tenté de le mouiller (et nos semelles de basket) au tuyaux d’arrosage, mais la méthode s’est avérée trop sommaire pour vraiment lever le doute.
De toute façon, comme nous allons le voir plus loin, les modestes performances de cette trottinette ne devraient pas vous mettre en danger au point de redouter que vos pieds s'échappent !

Du côté du guidon, les poignées en mousse sont bien plus agréables que celles en plastique rigide de l'ancienne version. Et le compteur en couleur offre une bonne lisibilité, mais des instructions minimalistes : vitesses, kilomètres parcourus, niveau de charge restante et indication du mode de conduite utilisé. Rappelons d’ailleurs que Xiaomi a prévu un mode piéton, bridé à 5 km/h, un mode standard qui plafonne à 15 km/h et un mode Sport qui promet donc une V Max de 20 km/h.
Plus en détail, le niveau de charge restante est matérialisé par des "carrés" assez peu précis.

Le moteur est intégré dans la roue avant
Toujours le même freinage à disque

La Mi Electric Scooter Essential est chaussée en pneumatiques de 8,5 pouces avec le moteur 250 watts dans la roue avant et le système de frein à disque est monté sur la roue arrière. On passe brièvement sur la technologie de KERS intégrée à la trottinette tant nous avons de sérieux doutes sur l’efficacité de qui s’apparenterait à une quelconque récupération d’énergie.
En tout cas à l’usage, même si on sent bien qu'il se passe quelque chose, lorsque cette récupération est réglée au plus fort dans les options de l'application mobile (nous y reviendrons), l'impact sur la recharge n'est pas vraiment flagrant.

Pour en finir avec la conception, on retrouve sur le guidon l’unique éclairage avant. Ainsi positionné en hauteur, celui-ci présente l’avantage de vous rendre bien visible des autres usagers de la route. Les automobilistes, par exemple, vous verront bien dans leurs rétroviseurs. Histoire d'éclairer un peu la chaussée au passage, le phare est légèrement orienté vers le bas pour tenter de mieux appréhender les défauts de la chaussée.
Attention, la puissance n'est pas dingue et en hiver on vous recommande de toute façon d'ajouter des éclairages sur le casque (à l'arrière) et, idéalement, de porter un vêtement réfléchissant.
Petit aparté : nous avons pu découvrir par hasard les vestes hautes visibilité de la marque Urban Circus - d'autres marques existent. C'est clair, celles-ci ne sont pas donnée du tout, mais le résultat est impressionnant !

Quelques consignes et c’est parti ! 

La Mi Electric Scooter Essentiel est un EDPM, avec les contraintes qui s’imposent et Xiaomi rappel des règles. Pour s’assurer que vous respecterez le cadre légal d’utilisation, le constructeur a fait en sorte que vous êtes obligé d’activer la trottinette depuis votre smartphone pour en profiter pleinement. Traduction, si vous déballez la trottinette et l'enfourchez sans plus attendre, alors la balade s’effectue peu ou proue… au pas et accompagnée de petits bips. La trottinette est bridée !  

Et ce n’est pas un bug. En effet, pour régler le problème, il faut connecter l’engin à son smartphone via l’application Xiaomi. Une procédure très simple à réaliser, sous Android ou iOS, sous laquelle il faut se soumettre à la lecture d’une vidéo informative qu’il est impératif de visionner jusqu’au bout pour débrider la trottinette. Alors oui, vous pouvez laisser tourner la vidéo tournée sur l'écran du mobile et faire autre chose, mais Xiaomi, de son côté, aura fait le job d'information.

C’est seulement une fois la lecture terminée qu’on accède à quelques options de configuration : activer ou non la fonction de régulateur de vitesse, forcer la mise en route du feu arrière en permanence (celui-ci clignote d'ailleurs lorsqu'on freine), régler le niveau de récupération d'énergie ou encore connaître le nombre de kilomètres parcourus et le niveau de charge plus précisément. C'est là aussi qu'on peut vérifier si un nouveau firmware est disponible pour la trottinette ou bloquer le moteur pour compliquer la vie d'un éventuel voleur.

Sur la route, le côté "essentiel" de cette trottinette se fait très rapidement remarquer. Le mode piéton n’aura de sens que dans les zones où celui-ci s’impose. Le mode standard, bridé à 15 km/h, pourrait servir à un ado qui souhaiterait évoluer plus tranquillement sur la chaussée, mais il ne convient certainement pas à un adulte. Pour lui, le mode sport s’impose, selon nous en tout cas. En effet, le moteur 250 watts n’est franchement pas des plus véloces et que ce soit sur le plat ou avec un dénivelé négatif, la Mi Electric Scooter Essential n’a pas vraiment ce qu’il faut pour se faire peur : l’engin est bridé à 20 km/h !

Côté autonomie, si Xiaomi annonce 20 km avec une seule charge, il est important de consulter la petite étoile qui est associée à cette valeur sur le site du constructeur. Vous y lirez "Testé dans des conditions de puissance suffisante, avec une charge de 75kg, à 30°C, 70% d'humidité, vitesse du vent niveau 3, pression des pneus 50psi, sur une route plane, en mode piéton en dessous de 15km/h et à vitesse constante. Les résultats réels peuvent varier en fonction des différences de température, de charge, de vitesse du vent, de l'état des routes et d'autres facteurs."

C’est évidemment une bonne chose que le constructeur précise cette donnée sur le site internet, mais il n’est pas dit que tous les revendeurs en ligne ou boutiques physiques de la trottinette précisent la chose. Vous nous direz, rien de nouveau. On ne peut jamais réellement se fier à l’autonomie annoncée - sauf pour quelques boutiques qui s’appuient plus sur les données des utilisateurs que sur les indications communiquées par les constructeurs.

Selon notre constat, sur un trajet essentiellement plat et toujours à fond, sous notre poids de 80 kg, l’estimation de l’autonomie est plutôt de 10 à 12 km. Mais il est important de préciser que nous avons reçu la trottinette dans un état neuf et que sur la durée du test, nous n’avons pu faire que 2 cycles de charge. Or, l’autonomie peut s’améliorer avec plus de cycles de charge/décharge. Toutefois, nous estimons qu’avec un rodage adéquat, l’autonomie, selon notre gabarit, devrait se situer aux alentours des 14 km, au mieux, sur ce même trajet plutôt pépère. En effet, à la moindre montée, on voit le niveau de batterie fondre rapidement. 

D’ailleurs, il est à noter qu’il ne faut être très vigilant sur la charge. En effet, lorsque la jauge commence à descendre, elle descend à vue d’œil et mieux vaut être prudent, car la peine sèche arrive vite et avec un minimum d’alerte. Nous sommes tombés les deux fois en panne sèche à quelques kilomètres de notre domicile, car nous n’avons pas réussi à réellement savoir combien de kilomètres la trottinette pouvait encore faire. La jauge jouait au yoyo… et de toute façon nous voulions la mettre à plat. Notre conseil : en gros, ne soyez pas trop joueur et recharger autant que vous pouvez pour être assuré que vos déplacements se passeront bien. 
À noter que Xiaomi annonce un temps de charge de 3h30 que nous avons valider à l'usage.

Xiaomi Mi Electric Scooter Essential : l'avis de Clubic


On ne change pas une équipe qui gagne. Sur bien des aspects, le test de cette nouvelle trottinette aurait pu se résumer à cela... avec la notion de "produit d'entrée de gamme" en plus. Vendue environ 300 euros, la Mi Electric Scooter Essential se contente bel et bien de l'essentiel, et elle ne le fait pas trop mal. Le confort d'utilisation est certes rudimentaire (pour des suspensions, c'est plus cher), mais la tenue de route est bonne et le freinage à disque se fait toujours apprécier. La présence d'une connexion Bluetooth avec le smartphone est aussi un des points forts, notamment pour seconder le compteur minimaliste. Mieux vaut par ailleurs ne pas prendre de risque en surestimant l'endurance de la trottinette qui s'avère modeste.
Modeste est d'ailleurs le terme qui qualifie le mieux l'Essential qui s'adresse réellement aux utilisateurs occasionnels. Notre seul souci est, qu'une fois que ceux-ci auront acheté la trottinette, ils pourraient bien avoir envie de pousser un peu plus loin les balades auquel cas, l'endurance comme les performances de l'engin pourraient devenir un problème.
En d'autres termes, si vous envisagez vraiment la trottinette comme un moyen de locomotion - surtout en cette période de crise sanitaire ou la distanciation s'impose - et une véritable alternative aux bus, trains et autres métros... alors économisez encore un peu et optez pour un modèle plus performant. Pour les autres, pourquoi pas…. sauf si vous êtes un grand gabarit.

Xiaomi Mi Electric Scooter Essential

8

La trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter Essentiel porte bien son nom. Son équipement ne lui confère que de modestes performances qui en limiteront l'usage à des trajets courts, mais avec le confort toutefois d'une bonne tenue de route et d'un freinage efficace. A moins de 300 euros, elle conviendra pas à tout le monde, mais la promesse est plutôt respectée.

Les plus

  • Le rapport qualité/prix
  • Les fonctions offertes par l'application mobile
  • Le freinage à disque

Les moins

  • Les performances modestes
  • Le mécanisme d'attache lorsqu'elle est pliée
  • L'indicateur d'autonomie assez peu précis

Qualité de fabrication 8

Puissance 6

Autonomie 6

Confort de conduite 8

Portabilité 8

1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
scroll top