Toshiba va licencier 10 000 salariés

Par
Le 03 mars 2016
 0

Le groupe japonais doit entamer une vaste opération destinée à restructurer son activité. Toshiba formule une demande auprès de trois banques d’un montant d’1,6 milliard d’euros.

Toshiba va devoir emprunter auprès des banques. Le groupe japonais a formulé une demande d'un montant d'1,6 milliard d'euros en direction de Sumitomo Mitsui Banking, Mizuho Bank et Sumitomo Mitsui Trust Bank. L'opération doit lui permettre de se restructurer.

Cet appel aux banques n'est pas sans conséquences. La direction du groupe a d'ores et déjà expliqué qu'un vaste mouvement de licenciement sera programmé. Plus de 10 000 suppressions de postes sont annoncées, ce qui représente une modification de taille dans l'organisation de la firme.

Plusieurs actifs devraient également être cédés. Les divisions PC et électroménager pourraient être revendues tout comme la filiale d'équipements médicaux Toshiba Medical Systems.

0258000008320102-photo-toshiba-cb30-b-104-7.jpg

En sévère difficulté, Toshiba est depuis maintenant plus d'une année, en procédure de restructuration. Afin de tailler dans certains de ses actifs, la firme a annoncé qu'elle comptait se retirer du marché européen des PC grand public. Si elle maintient sa présence aux Etats-Unis ou au Japon, son emprise est moins étendue.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Toshiba

scroll top