Toshiba va licencier 10 000 salariés

Toshiba va devoir emprunter auprès des banques. Le groupe japonais a formulé une demande d'un montant d'1,6 milliard d'euros en direction de Sumitomo Mitsui Banking, Mizuho Bank et Sumitomo Mitsui Trust Bank. L'opération doit lui permettre de se restructurer.

Cet appel aux banques n'est pas sans conséquences. La direction du groupe a d'ores et déjà expliqué qu'un vaste mouvement de licenciement sera programmé. Plus de 10 000 suppressions de postes sont annoncées, ce qui représente une modification de taille dans l'organisation de la firme.

Plusieurs actifs devraient également être cédés. Les divisions PC et électroménager pourraient être revendues tout comme la filiale d'équipements médicaux Toshiba Medical Systems.

0258000008320102-photo-toshiba-cb30-b-104-7.jpg

En sévère difficulté, Toshiba est depuis maintenant plus d'une année, en procédure de restructuration. Afin de tailler dans certains de ses actifs, la firme a annoncé qu'elle comptait se retirer du marché européen des PC grand public. Si elle maintient sa présence aux Etats-Unis ou au Japon, son emprise est moins étendue.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

De grands noms de l'immobilier réunis autour d'un label international pour les immeubles intelligents
Konami dépose les marques Castlevania et Metal Gear Rising au Japon
Samsung, Xiaomi et Oppo : bientôt des smartphones avec une caméra selfie sous l'écran
Le casque noir est trop ennuyeux ? Sony sort son WH-1000XM4 dans une nouvelle version
Test Vivlio Touch Lux 5 : faut-il craquer pour la moins chère des liseuses Vivlio ?
Windows 10 Sun Valley : la nouvelle barre des tâches dispo pour toutes les versions de l'OS
Test Huawei MateBook D16 : un ordinateur polyvalent et attractif
Intersport lance sa marque de trottinettes électriques : OZE
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web... Pour appliquer plus facilement la censure ?
Freebox : mise à jour des serveurs, des améliorations bienvenues dont la prise en charge du Samba v2 et v3
Haut de page