Tesla fait face à la plainte d'une famille endeuillée à cause de l'un de ses véhicules

Alexandre Boero Contributeur
11 janvier 2019 à 08h03
0
Tesla Logo

La famille d'un jeune conducteur de 18 ans qui avait trouvé la mort à bord d'une Tesla S se retourne contre le constructeur, qu'elle accuse de fabriquer des modèles trop dangereux.

L'entreprise Tesla risque-t-elle gros ? Le constructeur de véhicules électriques est traîné en justice au tribunal du comté de Broward, en Floride, par la famille Monserratt, endeuillée par la mort tragique de leur fils de 18 ans. Cette dernière accuse la société californienne d'avoir équipé le modèle en question, une Tesla S de 2014, d'une batterie défectueuse, ainsi que d'avoir fait preuve de négligence en retirant le limitateur de vitesse de la voiture. Pour la famille, Tesla est coupable de fabriquer des véhicules « déraisonnablement dangereux », comme le rapporte Ars Technica.

Tesla a retiré le limitateur de vitesse installé sur le véhicule sans autorisation

Le 8 mai 2018, deux jeunes âgés de 18 ans, le conducteur de la Tesla Barrett Riley et son passager, Edgar Monserratt, ont trouvé la mort dans un accident en heurtant d'abord un mur, puis un lampadaire, alors que le véhicule roulait à très grande vitesse (186 km/h) dans une rue de Fort Lauderdale, une ville de l'État de Floride. Celui-ci ayant pris feu, il fut hélas impossible pour les jeunes hommes d'en réchapper.

Quelques semaines avant le dramatique accident, le limitateur de vitesse installé sur le véhicule avait été retiré lors d'une banale visite de contrôle au centre Tesla de Broward County, sans demander l'autorisation aux parents du jeune Barrett Riley, qui l'avaient pourtant fait installer pour limiter la vitesse maximale de la voiture à 136 km/h.

Une douzaine de cas similaires répertoriés ces dernières années

Tesla n'a pas réagi directement sur la plainte déposée à son encontre, mais le constructeur a tout de même publié une déclaration : « Nos pensées vont aux familles touchées par cette tragédie. Malheureusement, aucune voiture n'aurait pu résister à un tel accident à grande vitesse. Le mode de limitation de vitesse de Tesla, qui permet aux propriétaires de nos véhicules de limiter la vitesse et l'accélération de leur voiture, a été introduit via une mise à jour l'année dernière en hommage au fils de notre client, Barrett Riley, qui est décédé tragiquement dans cet accident ».

« La batterie Tesla S était sujette à des incendies extrêmement intenses qui ne pouvaient être éteints à temps », a fait savoir l'un des avocats de la famille Montserratt. Une douzaine de cas d'incendies après accident impliquant une Tesla S ont été signalés dans le monde ces dernières années.

Modifié le 11/01/2019 à 10h33
30 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top