Tesla Model X : des défauts de jeunesse, tolérés par une clientèle "beta testeuse"

21 avril 2016 à 17h34
0
Après celui de la mise à jour logicielle ou celui de la version d'essai, Tesla emprunte encore un autre concept au monde de l'informatique, moins reluisant cette fois, puisque c'est celui des bugs de jeunesse.

Comme de nombreux jeux vidéo lancés prématurément et qui nécessitent plusieurs mises à jour avant d'être aboutis, le nouveau Model X souffre effectivement de nombreux défauts de jeunesse.

L'association de défense des consommateurs Consumer Reports, équivalent américain de l'UFC-Que Choisir, épingle le constructeur. Des adhérents de l'association et des membres du forum du constructeur émettent diverses plaintes.

Tesla Model X : une voiture prête en cas d'« attaque biologique »

0230000008404058-photo-tesla-model-x.jpg

Enfermés dehors

Les portes en particulier posent problème. Il arrive que les portes motorisées dites Falcon refusent de se refermer, ou au contraire qu'elles ne détectent pas et heurtent un obstacle. Il arrive aussi que la porte conducteur ne s'ouvre que de l'intérieur, certains propriétaires se sont ainsi retrouvés exclus de leur propre voiture. Une pièce bloque parfois les vitres électriques.

À propos de vitrage, le pare-brise souffre d'un défaut de conception : sa courbure spécifique provoque le dédoublement de certains reflets, tels que des feux ou des lampadaires. Les Américains parlent d'un phénomène de « double vision » qui déconcentre les conducteurs.

Cet hiver, en outre, il est arrivé que la climatisation soit incapable de réchauffer suffisamment l'habitacle. Certes, il est plus difficile de chauffer une voiture électrique qu'une voiture thermique dont la moitié du carburant s'envole en chaleur (une fraction seulement du carburant sert effectivement à propulser une voiture), mais ce n'est pas une excuse.

Enfin, un problème avec le dossier des fauteuils a déjà conduit au rappel de 2 700 véhicules.

Tesla Model X : un rappel de véhicules pour des sièges arrières défaillants

0230000008420894-photo-pare-brise-de-la-tesla-model-x.jpg

Des clients « beta testers » prêts à endurer des problèmes

Le salut vient de l'attention que Tesla porte à ses clients. Tous les clients interrogés par Consumer Reports louent la réactivité du constructeur. Il couvre les frais de remorquage jusqu'à 500 miles (800 km), et ses plateformes communes aux ingénieurs, aux usines et aux garages permettraient un déploiement rapide de solutions.

Tesla reconnait qu'« il y a des problèmes sur les premiers exemplaires produits », mais il affirme qu'« ils ne sont pas étendus ». Il assure en tout cas qu'il travaillera avec chaque client jusqu'à ce qu'il soit pleinement satisfait, et que « c'est l'une des raisons pour lesquelles 98 % de ses clients rachèteraient une Tesla ».

Quoi qu'il en soit, Consumer Reports rapporte que les clients de Tesla se qualifient d'early adopters (d'acheteurs précoces) et de beta testers, et qu'à ce titre ils sont prêts à endurer ce genre de problèmes. La bêta, encore un concept que Tesla emprunte au monde de l'informatique.

Sur le même sujet
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top