Faraday Future va bien bâtir une usine géante dans le Nevada... non loin de celle de Tesla

14 avril 2016 à 18h44
0

Faraday Future annonce avoir donné le premier coup de pelle à son usine géante dans le Nevada, à 800 km seulement de la Gigafactory de Tesla. Le site s'étendra sur 300 000 mètres carrés environ, réclamera un investissement de 1 milliard de dollars et promet 4 500 emplois. À titre de comparaison, l'usine de son concurrent s'étalera sur 1,3 million de mètres carrés, coûtera 5 milliards de dollars et créera 6 500 jobs.


Contrairement à Tesla, Faraday Future ne fabriquera pas de batteries lithium-ion dans cette usine, mais bien ses automobiles. Le site devrait être opérationnel d'ici la fin 2017, soit deux ans en avance sur le calendrier prévu initialement. Alors que la société d'Elon Musk est face à un défi de production de taille (elle doit décupler ses capacités pour répondre à la demande), Faraday Future voudrait s'inscrire dans le bon « timing » du marché.


03E8000008413688-photo-faraday-future.jpg
Premier coup de pelle de la part des dirigeants de Faraday et d'élus locaux - Crédit : FF.


Un départ plus dur que prévu pour Faraday Future

Faraday Future, c'est cette start-up financée par un milliardaire chinois qui s'était attirée la lumière des médias au salon CES de Las Vegas en janvier 2016, en présentant un prototype de supercar électrique, censée donner le change à Tesla. Design agressif, 1 000 chevaux, 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et 320 km/h en vitesse de pointe... autant dire que l'auto a défrayé la chronique. Avant de semer le doute suite à un article du Guardian.

Le journal a révélé de gros problèmes de développement sur le pilotage automatique, pourtant au centre des promesse de la marque, alors que l'homme fort de la société (Porter Harris) a quitté le navire, et que le média ne trouvait pas de traces de son activité censée employer 260 ingénieurs en Californie. Mais d'autres sources ont confirmé que le développement de la société suivait son cours, comme semble en attester l'annonce de l'usine.


03E8000008413684-photo-faraday-future.jpg
L'usine recourra à l'énergie solaire, l'éolien et la géo-thermie - Crédit : FF.


Tesla a frôlé la sortie de route plus d'une fois aussi

Tesla lui-même a frôlé la catastrophe plus d'une fois. Son premier modèle (Roadster), souffrait de soucis de fiabilité et nombre de clients durent annuler leur précommande, car le véhicule n'arrivait tout simplement pas... Peu de temps avant de sortir la Model S, et alors que l'espoir revenait, Elon Musk faillit tout revendre à Google, car la société était plus que jamais proche du gouffre. En 2016, les feux sont au vert mais tout reste à prouver.

Toujours est-il que la société d'Elon Musk se trouve en face d'un nouveau concurrent qu'il n'avait peut-être pas vu venir si vite dans son rétroviseur. Au milieu des débats, le Nevada deviendra-t-il la capitale de l'électrique ?


03E8000008413686-photo-faraday-future.jpg
La FFZero1 est une vitrine mais la marque compte produire 13 modèles (sur une plateforme unique), dont une berline - Crédit : FF.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PowerDVD 16 à l'assaut du Cloud à défaut du Blu-ray Ultra HD
Quand un jeu vidéo sert la physique quantique
Infos US de la nuit : Apple fait des donations pour soutenir l’environnement
Thunderbird passe en version 45
Bêta de Doom : NVIDIA sort son pilote 364.96
Il retrouve l'usage de sa main grâce à une puce dans le cerveau
Le Wi-Fi gratuit dans 300 rames de TGV dès 2017
Sondage : Messenger et WhatsApp vraiment plus forts que le SMS ?
Des salariés pistés avec leur porte-badge RFID
Avec les Snaps, Ubuntu 16.04 LTS facilitera la gestion des applications
Haut de page