Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
20 juillet 2021 à 16h15
0
Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Innovants et légèrement modulaires, les deux ensembles home cinéma présentés aujourd'hui par Sony, baptisés HT-A9 et HT-A7000, s'inscrivent dans la lignée premium de la marque.

Le premier ensemble regroupe un quatuor d'enceintes, le second, une barre de son pouvant être vendue avec des enceintes satellites, les SA-RS33. C'est également l'occasion pour la marque d'introduire deux caissons de basses haut de gamme, consacrés aux deux systèmes : les SA-SW5 et SA-SW3.

HT-A9 : quatre enceintes pour une vraie sphère sonore

Assez surprenant, l'ensemble HT-A9 se compose de quatre enceintes de taille assez réduite, pilotées par un petit boîtier central avec entrées HDMI. 

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Le principe de l'ensemble repose sur la synergie et la communication entre toutes les enceintes, qu'il suffit de placer en quadrilatère autour de soi. Une fois une calibration automatique de la pièce effectuée, les quatre enceintes peuvent alors créer une sorte de sphère sonore avec la formation de 12 enceintes "fantômes" (émulation de points sonores en jouant sur les différentes enceintes physiques), et reproduire un son Dolby Atmos/DTS:X.

Pour cela, chaque enceinte dispose d'un haut-parleur large-bande de type X-Balanced (une technologie Sony), d'un tweeter à dôme de soie de 19 mm, d'un système bass reflex Wide Directivity Woofer, mais surtout d'un haut-parleur X-balanced incliné vers le haut, pour la dimension verticale
du son.

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Grâce à cette architecture sonore, à la calibration de la pièce et aux algorithmes Sony mis en place, les 4 enceintes suffisent, sur le papier, pour un rendu sonore 3D. Le boîtier reconnaît notamment les formats
Dolby Atmos et DTS:X.

Bien que ce boîtier ne soit pas extrêmement polyvalent, car très limité sur les entrées (1 HDMI et 1 HDMI eARC, 1 Ethernet), il reste compatible réseau. Il est ainsi possible de prendre en charge de nombreux services de streaming ainsi que les protocoles Airplay 2 et Chromecast. Le
HT-A9 est compatible 360 Reality Audio, ce qui lui permet de profiter de mix Atmos sous Amazon Music HD, Deezer , ou même Tidal. Il n'y a, a priori en tout cas, aucune raison de ne pas pouvoir également profiter des offres de streaming Atmos qui n'intègrent pas le 360 Reality Audio, comme Apple Music.

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Enfin, pour les utilisateurs de TV Bravia récentes, il sera à la fois possible de profiter d'une interface consacrée sur la TV, mais également de se servir de cette dernière en voie centrale (pour les dialogues, par exemple).

Ce concept de blocs multidirectionnels HT-A9 sera en vente à partir de septembre 2021, à un tarif de 1 800 euros. Un prix certes très élevé, mais pour une expérience qui nous a paru extrêmement convaincante lors de la courte présentation dans les locaux de Sony.

HT-A7000 : la classique barre de son, version haut de gamme

Sommet des barres de son Sony, la nouvelle HT-A7000 sera bien évidemment Atmos, elle aussi, et destinée aux configurations déjà imposantes (TV 65" et plus). 

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Ce modèle au design assez original, ni vraiment ancien ni vraiment moderne, veut reproduire l'équivalent d'une configuration 7.1.2. Pour cela,
l'architecture s'articule autour de 5 haut-parleurs large bande et 2 tweeters à faisceaux (pour la reproduction Surround en général), de 2 boomers (caisson de basses) ainsi que de 2 haut-parleurs up-firing (pointé vers le plafond) pour la reproduction Atmos/DTS:X. Les haut-parleurs centraux, verticaux et les boomers sont tous de technologie X-Balanced, laquelle permet de d'optimiser l'espace en améliorant la forme des haut-parleurs.

Sony intègre à la fois sa technologie S-Force Pro Front Surround pour les canaux surround et un moteur de rendu Vertical Surround Engine pour les canaux verticaux. De quoi simuler un ensemble Atmos, chose qui est particulièrement compliqué avec une simple barre de son . Bien sûr, le
constructeur se repose là aussi sur une calibration automatique de la pièce, le Sound Field Optimisation, déjà présent sur les HT-A9.

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Tout comme le quatuor, la HT-A7000 intègre des capacités réseaux pour une connexion avec des services de streaming , mais également une
compatibilité 360 Reality Audio.

Une fois encore, une certaine synergie sera proposée avec les récentes TV Bravia, dont la possibilité de synchroniser les enceintes de son écran avec la barre de son. L'intérêt est un peu moins évident dans cette configuration qu'avec l'ensemble HT-A9.

Bien que Sony donne assez peu de détails techniques, la HT-A7000 est particulièrement haut de gamme, car sera vendue à 1 300 euros à partir de septembre 2021.

SA-RS3S : le complément surround

Petites enceintes arrière, les SA-RS3S n'ont qu'un seul usage : servir d'enceintes surround complémentaires à la barre de son HT-A7000. Optionnelles et vendues tout de même pour 500 euros (en septembre 2021) la paire, ces petits modèles, développant 100 W de puissance, permet d'apporter un enveloppement plus important qu'avec la barre de son seule. Avec les SA-RS3S, la barre de son s'adapte alors en conséquence, en réduisant son propre effet latéral. 

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
© Sony

Les SA-RS3S sont plutôt intéressantes, car elles permettent d'apporter un peu de souplesse. Nous avons pu entendre quelques minutes l'ensemble HT-A7000 + SA-RS3S, ce qui a donné un résultat très immersif, quoique moins « naturel » qu'avec les HT-A9. Une première impression qu'il faudra bien évidemment creuser.

SA-SW5 et SA-SW3 : pour que vive la basse

Il reste très difficile de vraiment reproduire le bas du spectre avec une simple enceinte ou une barre de son. Pour cela, le caisson de basses reste la solution quasi obligatoire. Sony a ainsi développé deux modèles
consacrés, une nouvelle fois haut de gamme, spécialement pour les HT-A9 et pour la HT-A7000.

Sony HT-A9 HT-A7000 SA-RS3S SA-SW5 SA-SW3 Clubic
Les entrailles du SA-SW5 © Sony

Le premier modèle, le SA-SW5, est un caisson plutôt compact, doté d'un haut-parleur de 180 mm et d'un radiateur passif pour améliorer la réponse dans le bas du spectre. Ce modèle développe pas moins de 300 W de
puissance (Sony ne précise pas). En revanche, son positionnement reste
particulièrement premium, puisqu'il sera vendu à 800 euros.

Enfin, le SA-SW3 est un caisson un peu plus modeste, puisqu'il repose sur un haut-parleur de 160 mm avec charge bass-reflex, pour une puissance
max de 200 W. Il sera disponible pour 500 euros à partir de septembre 2021.

Source : communiqué de presse Sony

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Nothing ear (1) : les mystérieux et très attendus écouteurs transparents se dévoilent enfin
Course de drones : un algorithme parvient à battre deux pilotes
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Les nouveaux AirPods pourraient être lancés en même temps que l'iPhone 13
Ear (1) : l'application des futurs écouteurs de Nothing est disponible sur le Play Store
Shure présente son kit tout-en-un MV7, pensé pour le podcast et le streaming
OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
OnePlus dévoilera ses Buds Pro en même temps que le Nord 2, le 22 juillet
Haut de page