Samsung rejoint la Mutual Transfer Alliance, déjà composée de Xiaomi, Oppo et vivo, on vous explique

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
22 juin 2021 à 15h55
2
Samsung Logo © © Kote Puerto / Unsplash
© Kote Puerto / Unsplash

Samsung rejoint Xiaomi, Oppo et vivo (et d'autres) pour des transferts de fichiers sans-fil plus rapides et surtout plus simples entre différents appareils.

Avec un peu de retard, Samsung rejoint un consortium créé il y a quelques années par les constructeurs chinois Xiaomi, Oppo et vivo. Cette Mutual Transfer Alliance (MTA) a permis à différents acteurs de s'agréger pour porter un standard de transfert de fichiers sans-fil entre différents appareils (par exemple entre un smartphone et un ordinateur ) avec une vitesse allant jusqu'à 20 Mo/s.

Une dizaine de fabricants qui coopèrent… pour nos transferts !

Notons que OnePlus, Meizu, ZTE, Black Shark, ASUS (y compris ROG) et HiSense avaient déjà rejoint le mouvement ces derniers mois. L'entrée dans la danse de Samsung, premier constructeur de smartphones au monde, devrait toutefois permettre à cette initiative de gagner très sérieusement en ampleur et en impact.

Samsung est en effet déjà très bien positionnée en matière de transferts sans-fils entre appareils. La firme propose depuis l'an dernier sa propre technologie Quick Share. Alternative intéressante à la solution Nearby Share de Google, elle veut elle aussi faire concurrence au célèbre système AirDrop d'Apple, mais sur les environnements Android et Windows.

Ces dernières années, Samsung a en effet étoffé ses liens avec Microsoft. Les deux firmes collaborent étroitement pour l'application « Votre Téléphone » sur Windows 10. Toujours sur Windows, Samsung a également lancé sa propre application Quick Share sur le Microsoft Store.

Quick Share toujours d'actualité

Précision importante : l'entrée de Samsung au sein de la Mutual Transfer Alliance ne signifie pas que le groupe abandonnera sa technologie Quick Share. Cette dernière devrait plutôt bénéficier du standard porté par l'alliance pour se perfectionner. Samsung n'a toutefois pas donné d'informations détaillées à ce propos dans l'immédiat.

Comme le souligne GSMArena, la nouvelle est bonne pour l'utilisateur, mais elle est assez mauvaise pour Google. La concurrence face à son système Nearby Share pourrait s'accroître considérablement dans les prochains mois.

Rappelons que Google pousse pourtant sa technologie en avant autant que possible. Depuis peu, le Nearby Share fonctionne entre deux Chromebook ou entre un smartphone Android et un Chromebook. Google travaillerait par ailleurs à la proposer dans le cadre de transferts avec Windows 10, mais au travers de Google Chrome .

Source : GSMArena

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
_Troll
Les smartphone d apple n ont pas d explorateur de fichiers. Comment on transfert avec airpod ?
benben99
Bravo à cette alliance. Cela va amener de la compétitivité sur le marché. Cela fait longtemps que je le dit. Les constructeurs chinois devraient s’allier, en particulier par exemple autour de HarmonyOS et autres technologies pour offrir des alternatives à Google/Apple.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Apple : un correctif de bugs
Trois ans de mises à jour suffisent-ils ? Google laisse déjà tomber son Pixel 3
L'iPhone 13 porte Apple en Chine, désormais numéro 1 des ventes de smartphones
Un nouveau smartphone OPPO apparait sur Geekbench, Reno 7 ou Find X5 Lite sous Dimensity 900 ?
Découvrez les Redmi Note 11 Pro et Redmi Note 11 Pro 5G
Les Redmi Note 11 et Redmi Note 11S s'avancent et frappent fort sur l'entrée de gamme
Samsung annonce son Unpacked 2022 et l'arrivée du Galaxy S22
Huawei P50 Pocket : le concurrent du Samsung Galaxy Z Flip 3 arrive en Europe
Huawei Watch GT Runner : une montre sous HarmonyOS qui vous donne envie de faire du sport
Le Huawei P50 Pro débarque en Europe, sans 5G et sans services Google
Haut de page