En 2021, les smartphones Xiaomi et Oppo pourraient tourner avec l'Exynos de Samsung

04 novembre 2020 à 16h25
2

Samsung pourrait étendre sa base de clientèle pour ses puces mobiles de la gamme Exynos. Jusqu'à présent ces dernière étaient principalement utilisées au sein des smartphones de la gamme Galaxy et, depuis cette année, par Vivo. À leur tour, Xiaomi et Oppo entrent dans la danse.

La division System LSI de Samsung devrait prochainement accueillir de nouveaux clients : Xiaomi et Oppo, et plus précisément, de nouveaux modèles qui pourraient voir le jour en début d'année prochaine.

Deux nouveaux clients

Après l'embargo infligé à Huawei par l'administration de Trump, les constructeurs chinois s'inquiéteraient-ils d'être eux aussi victimes de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ? Quelle qu'en soit la raison semblerait que Samsung ait signé des accords de vente avec Xiaomi et Oppo afin de fournir les SoC Exynos.

Selon Business Korea, les deux fabricants chinois auraient dans un premier temps signé pour des puces Exynos à destination des smartphones d'entrée de gamme. Les appareils les plus puissants continueront d'être livrés avec des SoC fournis par la société américaine Qualcomm. Toutefois, si l'Exynos fait ses preuves, Samsung serait en bonne voie pour étendre la nature de ces accords.

Rappelons que cette année, Samsung avait déjà signé avec Vivo pour la commercialisation des Exynos 880 et 980. Pour ces trois constructeurs, la signature d'un accord avec Samsung permettra également d'augmenter le volume de production face au retrait forcé de Huawei sur le secteur.

Un nouveau souffle pour Exynos

Si les puces Exynos sont développées par le groupe Samsung, elle ne sont pas pour autant choisies par défaut pour les divisions internes de la marque.

La branche Wireless de Samsung s'équipait ainsi à la fois de puces Exynos et de SoC fournis par Qualcomm. C'est au regard de ses faibles marges financières que Samsung System LSI a décidé d'étendre son catalogue de clients.

Du côté de Samsung Electronics, les puces Exynos ont équipé la plupart des smartphones jusqu'en 2015. Toutefois, ici non plus, ce choix n'est plus forcément celui par défaut. Samsung Electronics a par exemple décidé de ne pas faire usage de l'Exynos 990 pour son nouveau Galaxy S20.

Rappelons au passage que l'Exynos 1080 sera basée sur une gravure en 5nm, Samsung rattrapant de la sorte son retard face à TSMC.

Samsung boude Huawei

Puisque les sociétés américaines n'ont plus le droit de travailler avec Huawei, le constructeur chinois n'est plus en mesure d'acheter des puces à Qualcomm. Aussi, logiquement, Huawei pourrait se tourner vers Samsung.

Cependant, Smartworld rapporte que Huawei a approché plusieurs fois Samsung sur le sujet, pour se heurter à la réticence de l'entreprise coréenne. Si une telle commande serait une aubaine pour la division System LSI, Samsung Electronics ne serait en effet pas particulièrement encline à aider sa rivale à se relever. Les deux sociétés sont effectivement en concurrence sur le marché des smartphones haut de gamme depuis des années.

Source : Business Korea

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page