BlackBerry, Samsung et IBM annoncent la SecuTABLET, une tablette sécurisée

16 mars 2015 à 08h14
0
Accompagné de Samsung et IBM, le constructeur canadien BlackBerry revient sur le marché des tablettes et annonce la SecuTABLET, un appareil strictement pensé pour la sécurité.

Décidément, les relations autrefois houleuses entre BlackBerry et Samsung semblent s'améliorer. Après la signature d'un partenariat autour de Knox, BlackBerry annonce la SecuTABLET, une tablette sécurisée basée sur la Samsung Galaxy Tab S 10.5.

01C2000007952903-photo-secusmart.jpg


L'annonce a été formulée conjointement avec IBM à l'occasion du salon du CeBit 2015 par SecuSmart, une filiale de BlackBerry rachetée en juillet 2014. Samsung participe aux travaux, en les installant sur sa tablette Galaxy Tab S 10.5. Rappelons que BlackBerry participe au développement de la couche de sécurité du Galaxy S6 annoncé au Mobile World Congress en y implémentant WorkLife et SecuSuite au sein de Knox 2.4.

La SecuTABLET s'adresse au marché professionnel, mais aussi au grand public. Dans un communiqué officiel, BlackBerry explique ainsi : « les applications personnelles, ou celles qui ne peuvent être sécurisées, telles que Facebook, YouTube, Twitter et Whatsapp, peuvent également être utilisées ».

0000010407952907-photo-secutablet.jpg
0000010407952909-photo-secutablet.jpg


Une fois de plus la sécurité est assurée par SecuSuite de la société allemande SecuSmart. La technologie serait notamment utilisée depuis plusieurs années par les agences gouvernementales à travers le monde pour sécuriser les communications. Jusqu'à présent, la suite avait été optimisée pour les terminaux équipés de BlackBerry 10.

De son côté, IBM a planché sur un dispositif permettant d'encapsuler la technologie de la SecuTABLET et se charge d'opérer le déploiement de la solution auprès des clients du secteur gouvernemental en Allemagne.

Après les faibles ventes de son PlayBook, BlackBerry a toujours expliqué que la société ne reviendrait sur le marché des tablettes qu'à condition d'y apporter quelque chose de nouveau. Il semblerait donc que le but soit véritablement celui de la sécurité, afin d'étendre le marché de SecuSmart plutôt que de se lancer intégralement dans la production d'un terminal.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo souhaite démocratiser le chiffrement des emails
TechReport vient à bout de ses derniers SSD après 2,4 pétaoctets
MacBook Retina : USB Type-C mais performances USB 3.0
La NASA propose un logiciel pour l'aider à trouver de nouveaux astéroïdes
Emily White quitte déjà la tête des opérations de SnapChat
Revue de Web : quand le football rencontre les super-pouvoirs
Votre avis spécial casques VR : future révolution, pétard mouillé, ou risque d'isolement ?
Sondage : que pensez-vous des smartwatchs ?
Live Japon : transmission d'électricité par micro-ondes, ça marche
Freebox Mini 4K, drone Bebop, Galaxy S6 Edge : le top des vidéos de la semaine !
Haut de page