BlackBerry : une touche d'orgueil un peu risquée ?

22 janvier 2014 à 09h20
0
Le constructeur canadien BlackBerry profite de sa dernière victoire commerciale afin de tâcler les solutions professionnelles proposées par son concurrent Samsung.

0082000003867918-photo-logo-blackberry-rim.jpg
Le milieu professionnel et la commercialisation des serveurs BES reste pour BlackBerry l'une des stratégies principales pour retrouver de sa superbe. Nommé par le PDG Jon Chen il y a à peine plus d'un mois à la tête de ces activités, John Sims revient sur la débâcle autour de Samsung Knox.

En février 2013, à l'occasion du Mobile World Congress, le constructeur Samsung levait le voile sur sa suite de sécurité Knox, A l'instar de BlackBerry Balance, celle-ci s'inscrit dans l'ère du BYOD en permettant de séparer ses données personnelles et professionnelles. Toutefois le dispositif ne semble pas à la hauteur des attentes et selon le Wall Street Journal, le constructeur coréen doit faire face à plusieurs vulnérabilités. Finalement les futurs clients feraient marche arrière, parmi lesquels nous retrouvons le département de la défense américain. En début de semaine ce dernier annonçait avoir renouvelé son accord avec BlackBerry pour déployer 80 000 terminaux auprès des soldats américains.

Sur le blog de BlackBerry dédié aux professionnels, John Sims, directeur des solutions d'entreprise, saute immédiatement sur l'occasion : « l'histoire de BlackBerry trouve ses racines dans la sécurité et nos concurrents ne peuvent pas en dire autant ». Il rappelle qu'un cabinet de sécurité a découvert le moyen d'intercepter des données sur des Samsung Galaxy S4 équipés de Knox et s'empresse d'affirmer qu'« il n'y rien de plus sécurisé qu'un smartphone BlackBerry géré par un BlackBerry Enterprise Server. Point final ». Il ajoute que la société est la seule à avoir obtenu les certifications nécessaires du Département de la Défense.

Cet accord avec les autorités militaires s'est traduit par une forte hausse du titre BBRY sur le cours du NASDAQ, de quoi faire oublier à M. Sims que la société a failli perdre son autonomie et qu'il n'y pas si longtemps BlackBerry publiait des lettres ouvertes pour rassurer les consommateurs et les professionnels. Et quid du Service d'immigration ou du Conseil national de la sécurité des transports, ces autres agences gouvernementales américaines ayant abandonné les BlackBerry pour se tourner vers iOS ou Android ?

Avec sa « galaxie » de smartphones, Samsung reste le leader sur le secteur du smartphone et représenterait aujourd'hui pas moins de 80% du marché Android. Le géant coréen aurait dépensé en 2013 14 milliards de dollars pour ses activités marketing et 10,3 milliards de dollars dans son département R&D et se concentre activement sur le milieu professionnel. L'année dernière, Samsung a accru son chiffre d'affaires de 5,2% à 40,5 milliards d'euros avec des bénéficies en hausse de 12%. Face à ce mastodonte, le constructeur canadien fera-t-il le poids encore longtemps ?

0190000007099324-photo-bbry.jpg

BBRY



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top