La défense américaine se tourne vers BlackBerry pour sa nouvelle flotte de smartphones

20 janvier 2014 à 11h03
0
Le constructeur BlackBerry semble avoir réussi à sécuriser l'un de ses principaux partenariats et la nouvelle flotte mobile du Pentagone outre-Atlantique sera principalement constituée de ses smartphones.

00EB000005990752-photo-t-l-phone-portable-blackberry-q10-noir.jpg
La société BlackBerry peinant à s'imposer face à Apple ou Google, sa part de marché a fortement diminué ces derniers temps. Selon plusieurs rapports, les agences gouvernementales américaines abandonneraient ainsi leurs smartphones BlackBerry pour se tourner vers iOS ou Android. C'est notamment le cas du Service d'immigration ou du Conseil national de la sécurité des transports. Depuis quelques années, la société BlackBerry tente de relativiser les propos des médias américains, tantôt en criant au complot, tantôt en publiant des lettres ouvertes auprès des consommateurs ou des professionnels.

Il semblerait toutefois que la société ait convaincu les autorités du Pentagone, le quartier général du département de la Défense aux États-Unis. En effet, selon le site spécialisé NextGov, les soldats seront principalement équipés de BlackBerry. Plus précisément, 80 000 smartphones du canadien seront distribués. A titre de comparaison, il n'y aura que 1800 terminaux équipés d'iOS et d'Android. Parmi ceux-ci nous retrouverons des iPhone 4S, iPhone 5, IPad 3 et 4, Samsung Galaxy Tab 10.1, Galaxy S3 ou des terminaux de Motorola de la gamme Razr.

Ce nouveau système sera mis en place au 31 janvier. Ce dernier aurait coûté 16 millions de dollars et vise à supplanter les terminaux actuels nécessitant une présence physique de la personne au sein du Pentagone pour accéder à ses fichiers. Le département de la Défense souhaitait offrir davantage de flexibilité tout en assurant la confidentialité des documents sensibles. Précédemment le Pentagone s'était tourné vers iOS et Android avant de faire marché arrière.

Dans un communiqué, l'agence chargée de développer le système d'information du département de la défense explique qu'au 31 janvier, 100 000 personnes seront ainsi équipées. Celles-ci auront accès à un app store sécurisé, lequel comprendrait actuellement 16 applications et 90 autres en cours d'évaluation. Au mois de mai, des outils d'édition pour la suite bureautique Microsoft Office seront fournis.

Rappelons que BlackBerry a récemment annoncé avoir investi dans un nouveau centre d'innovation spécialisé dans la sécurité localisé à Washington DC. Le PDG John Chen expliquait que la Défense américaine faisait usage de BlackBerry Enterprise Server pour la gestion de sa flotte de smartphones. BES propose de cloisonner les informations professionnelles via la fonctionnalité Balance et permet de contrôler les smartphones iOS et Android via Mobile Fusion.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Xtreamer Multi Console : un boitier Android TV résolument multifonction
Un malware ciblerait certains objets connectés, dont un réfrigérateur
Le projet de loi sur la géolocalisation arrive au Sénat
Samsung Galaxy Tab et Note Pro : prix et dates de lancements révélés (màj)
Google retire deux extensions malveillantes de Chrome
Dropbox lève 250 millions de dollars et cible les entreprises
Intel s’apprête à supprimer environ 5400 postes
Google : 350 millions de publicités indésirables bannies d'AdWords en 2013
Lian Li PC-V358 et PC-Q33 : deux boîtiers innovants à
Palmarès des pires mots de passe : 123456 détrône password
Haut de page