Messagerie d'urgence : après Apple, les smartphones Android aussi vont utiliser les satellites

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
06 janvier 2023 à 15h55
0
Snapdragon satellite Android © Snapdragon/Qualcomm
Vous êtes complètement perdu, mais avec un smartphone haut de gamme Android en poche ? Tournez-vous vers le ciel... © Snapdragon / Qualcomm

Les enjeux grimpent encore ! Cette fois Qualcomm et l'opérateur de la constellation Iridium ont dévoilé Snapdragon Satellite, une nouvelle fonction qui sera disponible pour les premiers appareils dans la seconde moitié de 2023. Les fonctions attendues vont jusqu'à dépasser la messagerie d'urgence.

Même si, comme pour Apple, il vous faudra un peu de temps et un ciel dégagé.

Venez. Me. Chercher.

C'est une fonction qui a fait beaucoup parler d'elle depuis son lancement en 2022 : la possibilité, hors réseau et dans des endroits isolés, d'envoyer un message d'urgence par satellite grâce à son iPhone. Dans ce cadre, l'annonce hier du nouveau service issu du partenariat de Qualcomm avec Iridium ressemble à une réaction. Et pourtant, c'est l'aboutissement de trois années de travail et de coopération silencieuse entre l'industriel des puces et l'opérateur de satellites !

D'ici le deuxième semestre 2023, les smartphones équipés d'une puce Snapdragon Satellite et d'un modem intégré X70 pourront se connecter à la constellation Iridium avec une application qui ressemble à celle d'Apple. Il faudra orienter son téléphone pour qu'il détecte le satellite le plus proche, puis attendre quelques secondes que le message (limité à 160 caractères) puisse être transféré.

Au secours de l'espace (mais pas que)

Tous les détails n'ont pas encore été dévoilés, mais il semble acquis que le service sera gratuit pour la messagerie d'urgence aux services de secours. L'avantage cependant, c'est que la constellation Iridium est beaucoup plus capable en matière de débits et de transferts que Globalstar (qu'utilise Apple). Hors réseau mobile, il serait donc tout à fait possible d'utiliser l'infrastructure déjà en place d'Iridium pour des appels (audio), de la connectivité limitée (e-mails) ou de la messagerie plus classique.

On peut s'attendre à ce qu'une telle option soit mise en place, mais elle dépendra des accords avec l'opérateur du téléphone et des tarifs négociés avec Iridium, qui bénéficiera grâce à cette collaboration d'un énorme nouveau marché potentiel. Les clients équipés d'Android, de leur côté, auront accès à une technologie plus ouverte que pour Apple.

L'usage de ces constellations satellitaires, parfois critiquées ces dernières années comme étant surpassées par les nouvelles capacités des opérateurs de superconstellations comme OneWeb ou Starlink, est une véritable revanche. Surtout, c'est une innovation de plus pour les utilisateurs. Elle n'est pour l'instant disponible sur des produits premium (et pour Qualcomm, il faudra encore attendre 6 mois), mais qui vont sans doute se démocratiser. Moins de 24 heures après l'annonce, Garmin se serait également positionné comme potentiel client pour cette puce Snapdragon Satellite.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

iPhone 15 et 15 Plus : vers un nouveau module photo, avec quelles capacités ?
Chez AMD, comme chez NVIDIA, le PCIe 4.0 x8 pour réduire les coûts ?
Vous devez absolument voir ce dernier trailer de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom
2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Haut de page