NVIDIA s'engage à construire le super-ordinateur le plus puissant du Royaume-Uni

06 octobre 2020 à 13h53
0
NVIDIA © NVIDIA

Il y a quelques semaines, NVIDIA annonçait son intention de racheter l'Anglais ARM, pour quelque 40 milliards de dollars.

Suite à cette annonce, la société affirme cette fois vouloir construire le super-ordinateur « le plus puissant du Royaume-Uni » à Cambridge.

Pour des « recherches à grande échelle »

L'ordinateur en question doit coûter 40 millions de livres sterling, soit environ 44 millions d'euros. Baptisé « Cambridge-1 », il a été annoncé par le fondateur et directeur général de NVIDIA, Jensen Huang, au cours de la conférence GTC 2020 organisée par l'enseigne.

L'appareil doit se spécialiser dans les secteurs de l'intelligence artificielle et de la santé. Jensen Huang a déclaré que « relever les défis les plus pressants du monde en matière de santé nécessiterait des ressources informatiques extrêmement puissantes capables d'exploiter les capacités de l'IA », ajoutant : « Le supercalculateur Cambridge-1 servira de plaque tournante dans l'innovation au Royaume-Uni et contribuera au travail révolutionnaire réalisé par les chercheurs du pays dans les domaines critiques des soins de santé et de la découverte de médicaments ».

Pour Kimberly Powell, Vice-présidente chez NVIDIA, cela permettra de réaliser des « recherches à grande échelle » que les scientifiques ne pourraient pas réaliser autrement. Elle ajoute : « Il y a des scientifiques qui ont besoin d'un ordinateur à la pointe de la technologie et nous allons en construire un ».

À la suite du rachat d'ARM

Parmi les chercheurs susceptibles de bénéficier de la puissance de calcul de Cambridge-1, on trouve des noms comme le King's College de Londres, Oxford Nanopore et AstraZeneca. Le supercalculateur pourra être sollicité dans la mise au point de toutes sortes de traitements, y compris ceux contre la Covid-19.

Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé a affirmé que « l’accélération de la découverte de médicaments n’a jamais été aussi importante » et que cet investissement pouvait « faire une réelle différence ».

L'annonce fait directement suite au rachat d'ARM par NVIDIA. Lors de l'annonce de la transaction, la société avait annoncé son intention de créer un pôle de travail sur l'IA qui disposerait d'un super-ordinateur basé sur ARM.

La machine doit être lancée avant la fin de l'année. NVIDIA a déclaré qu'elle disposerait alors d'une « performance d'IA » de l'ordre de 400 pétaflops en se basant sur 80 systèmes interconnectés. Elle deviendra ainsi, selon le communiqué de l'enseigne, le 29e ordinateur le plus puissant au monde et le plus puissant du Royaume-Uni.

Source : CNBC , NVIDIA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple arrête la vente de produits audio d'autres marques, les AirPod Studio arrivent
PS5 : Sony espère vendre plus de 7 millions de consoles d'ici avril 2021
Engie revend ses parts de Suez à Veolia ! L'État dénonce la méthode
L’exchange KuCoin a trouvé les hackers qui ont volé 281M$ de crypto-monnaies
Call of Duty: Black Ops Cold War tease le contenu de sa bêta ouverte
Windows 10 : un quart des PC n'ont pas été mis à jour depuis plus d'un an
Paiement électronique : naissance d'un nouveau géant européen
Huawei Harmony OS : le calendrier des premiers déploiements se dessine
On peut désormais retrouver des chansons sur Spotify grâce à leurs paroles
NVIDIA : une plateforme d'IA au service de la visioconférence
Haut de page